dimanche 29 juin 2014

Lemon in zeste, un zeste de citron ♪♫

Je participe au tour citronné


Cela fait quelques semaines que je n'avais pas participé à un tour en cuisine et c'est avec plaisir que je vous présente cette recette de zestes de citron déshydratés.

Si vous n'avez pas de déshydrateur, vous pouvez faire sécher vos zestes au four à très basse température ou alors, les disposer sur une assiette couverte d'une mousseline pour éviter la poussière et les oublier 1 à 2 jours, jusqu'à ce qu'ils soient secs et cassants.

Afin de garder la qualité "raw" ou "crû" en français, j'ai préféré les faire déshydrater plus longtemps mais à 40° C

Une fois la déshydratation terminée, les zestes se conservent très longtemps dans un pot en verre et à l'abris de la lumière.

Les zestes ont changés de couleur, de jaunes ils sont passés à un très beau orange.

  • 5 citrons bio bien brossés

Prélever la peau des citrons en prenant garde à ne pas prendre la partie blanche qui se trouve en dessous de la partie jaune car c'est très amère.

Les huiles essentielles sont contrées dans la partie supérieur du fruit (colorée)

Étalez les zestes sur le plateau de déshydrateur et laisser 12 h à 40° et c'est prêt !

vendredi 20 juin 2014

Tomates farcies Tudo Bem !

Culino Versions - Juin

Nous voilà repartis pour un nouveau thème Culino Versions, les légumes d'été farcis, notre marraine de ce mois est Mie du blog Miechambo.

C'est un blog qui ne manque pas de charme avec une cuisine traditionnelle et très gourmande, de très jolies photos et des informations pratiques et très intéressantes.

Une visite s'impose !

J'aime bien les légumes farcis, mais je dois dire qu'il ne faut pas tomber dans le piège de la facilité, car ce sont des petits détails qui sont très importants comme l'assaisonnement et la farce elle-même qui si l'on reste sur du classique ne nous donnera pas envie n'y d'en manger ni d'en faire.

Pour cette recette, j'ai eu droit à un "ha ?!? des tomates farcies" avec des sourcils en accents circonflexes...j'entendais presque les pensées "gâcher de si belles tomates..."

Sauf qu'à la première bouchée, j'ai vu que c'était  gagné !


Pour 3 grosses tomates farcies crûes :

  • 3 grosses tomates crûes
  • sel pour les tomates
  • thon nature en boite (la quantité dépend du nombre de tomates) une boite moyenne pour moi
  • 1 càs d'huile d'olive
  • la pulpe d'1/2 citron vert mixé
  • 1 càs de noix de coco râpé + pour la déco
  • 1 càc de miel d’acacia
  • 1 càc de vinaigre de cidre
  • 1 càc de moutarde forte
  • sel au goût

Lavez les tomates et les sécher.

Découpez un chapeau aux tomates, pour plus de stabilité, je ne les découpe pas du côté pédoncule.

Évidez-les, gardez l'intérieur pour une autre recette et les salez légèrement, réservez posées à l'envers sur une assiette garnie de papier adsorbant.

Égouttez le thon.

Préparez l'assaisonnement, mélangez l'huile, la pulpe de citron, la noix de coco, le miel, le vinaigre et la moutarde, rectifier l’assaisonnement au besoin et mélangez au thon.

Garnir les tomates et laissez reposer au frais.

Au moment de servir, saupoudrez de noix de coco râpée. 

Dégustez !



By Mie

mercredi 11 juin 2014

Huile anti-mycose des pieds et de peau

MyCosmetik


Cela fait un moment que je n'ai pas publié de formules cosmétique, j'ai quelques billets en réserve d'ailleurs.

Aujourd'hui je voudrai vous parler des mycoses des pieds, chez moi, c'est récurent, dès l'instant que je ne mets plus de chaussette, mon pied gauche subit une attaque en règle, mais parfois, il arrive que j'y échappe mais c'est très rare.

J'ai décidé un jour que cela devait s'arrêter car me balader constamment avec mon huile essentielle d'arbre à thé ça devenait lourdingue et l'odeur quand à elle est je trouve très entêtante, prise de tête au sens propre comme au sens figuré.

Après plusieurs formules, j'ai enfin trouvé celle qui me convenait ainsi qu'à Florent qui lui aussi est sujet aux mycoses mais pas aux pieds mais sur les cuisses.

Dès que je sens que mon pied commence à me picoter, pas avant, matin et soir je me masse les pieds avec un peu de cette huile pendant 21 jours, généralement c'est le temps qu'il faut pour que je sois tranquille pendant un an.

Pour Florent c'est par plaques comme de l'urticaire que ça apparaît sur le milieu externe de la cuisse droite, comme ça du jour au lendemain, alors tous les matins après la douche, il a droit à son massage, généralement c'est plus long, mais ça part en 2 ou 3 mois.

En suivant le lien des ingrédients, vous aurez toutes leurs propriétés et le site de mon partenaire MyCosmetik

Concernant le macérat de millepertuis, ne pas l'utiliser avant une exposition au soleil car il y a risque de  photosensibilisation.

Pour un flacon de 154 ml :


Ajoutez tout les ingrédients dans un par un dans le flacon, bien secouer après fermeture et laisser poser au moins 3 jours afin que la synergie se fasse.


lundi 9 juin 2014

Soja mariné en mode feta


La semaine dernière, je vous ai présenté la recette de la feta marinée, aujourd'hui, je vous laisse découvrir celle du soja mariné.

Pour cette recette et pour beaucoup d'autres d'ailleurs froides ou non cuites, je préfère utiliser du soja nature ferme lacto-fermenté sans pasteurisation, je prends la marque Sojami car j'adore ses produits qui sont bio, sans OGM et pour le tofu, d'origine du SUD-OUEST.

Le tofu lacto-fermenté s'apparente au fromage car on a utilisé les mêmes techniques de fabrication que le fromage au lait d'origine animale.

Il est très riche en protéines, ferments lactiques ainsi qu'en probiotiques, il ne faut pas le faire chauffer car cela détruit les ferments ce qui est dommage.

Cette fois, j'ai utilisé l'huile quatuor de Vigean (bio) et pour le reste des ingrédients de la marinade, se sont les mêmes que pour la feta.

Pour un bocal de 700 gr :

  • Soja lactofermenté nature non pasteurisé coupé en dès (Sojami)
  • 2 cc de romarin feuiles (Bio C Bon)
  • 2 cc thym (Bio C Bon)
  • 2 cc du mélange de baies "Tropiques" (Hédiard)
  • 4 pétales de tomates déshydratées maison
  • 2 petites gousses d'ail fraîches coupées en lamelles
  • huile d'olive bio

Il n'y a pas trente six façons de procéder, après chaque personne trouvera ce qui lui convient le mieux, pour ma part, je mets les aromates au fond du bocal, j'ajoute la feta et je couvre d'huile et je finis par l'ail et les tomates.

Je ferme le bocal et doucement je le renverse la tête en bas et je le fais tourner sur les côtés.

Je repose le pot à l'endroit, j'attends un peu et je l'ouvre afin de vérifier si tous les ingrédients sont bien recouverts d'huile et au besoin j'en rajoute un peu.

Je le laisse 15 jours au frais avant de le déguster.

Une fois le soja mangé, j'utilise l'huile pour mes assaisonnements ou dans mes plats ou j'en refais mariner en ajoutant un peu d'ingrédients frais.



vendredi 6 juin 2014

Jus pour avoir la patate...douce


Le jus du jour, est un jus un peu insolite, comme beaucoup en fait ici, je vous l'accorde, mais il est aussi très bon et très photogénique.

C'est un jus qui est bénéfique pour la peau, qui renforce muscles et os et qui stimule l'organisme.

En ce moment je suis à fond sur la patate douce, en purée, en frite au four et maintenant en jus, elle est bien en vue dans ma cuisine.

Elle est source de vitamines A, B2-5-6 et C, de cuivre et de manganèse.

Dans la plante, les nutriments sont trouvés et plus concentrés dans les feuilles, la peau et en dernier dans la chaire.

Ce jus contient également, de la pomme rouge, ne dit-on pas "une pomme le matin éloigne le médecin".

La pomme contient de nombreux oligo-éléments et minéraux, elle est peu calorique, elle joue un grand rôle sur la glycémie, elle la régule, comme la patate douce, ses nutriments sont concentrés dans la peau.

Et pour finir, des carottes que je ne présente plus, vous trouverez toutes les infos les concernant ici et un peu ici.

Il faut vraiment si vous voulez profiter de tout les bienfaits des ingrédients les prendre bio afin de pouvoir garder la peau.

Je fais mes jus à l'extracteur, mais il peut être faits à la centrifugeuse également.

C'est un jus très doux et sucré, un délice.


Pour environ 75 cl de jus :

  • 4 carottes coupées en morceaux
  • 1 pomme rouge lavée, non épluchée et coupée en morceaux
  • 1 patate douce non épluchée (ou pas) et coupée en morceaux
  • 150 ml d'eau à température filtrée si possible

Passez tous les ingrédients à l'extracteur en finissant par l'eau pour "rincer" la machine.

Dégustez !

lundi 2 juin 2014

Feta marinée


Voilà les beaux jours qui semblent s'être installés, avec eux, les envies de salades fraîches et compagnie...

Je trouve que la feta marinée du commerce est vraiment chère et pas forcément bonne, c'est pour ça qu'un jour j'ai décidé de la faire mariner moi même.

Il y a des choses incontournables, telle que d'acheter sa feta chez un fromager car elle est plus sèche et ne baigne pas dans la saumure, j'ai testé, le résultat, c'est flagrant.

Tant qu'à le faire sois même, n'utiliser que des ingrédients bio si possible et de très bonne qualité, là aussi, si on a de la qualité, le produit fini sera excellent.

On peut utiliser tous les aromates que l'on veut, il faut tester les combinaisons, voici ma marinade fétiche, elle est simple, les ingrédients sont faciles à trouver.

J'utilise de l'ail frais et des tomates que j'ai fait déshydrater.

Pour le bocal, il faut que l'ouverture soit large et qu'il soit d'une belle capacité car tous les jours, doucement il faudra l'incliner de tout les côtés afin que les aromates ne restent pas au fond mais imprègnent bien tout le fromage.

Je prends les bocaux de purée d'oléagineux que je trouve parfait pour cet usage.


Pour un bocal de 700 gr :

  • 1 belle tranche de feta coupée en dés (150 gr environ) 
  • 2 cc de romarin feuiles (Bio C Bon)
  • 2 cc thym (Bio C Bon)
  • 2 cc du mélange de baies "Tropiques" (Hédiard)
  • 4 pétales de tomates déshydratées maison
  • 2 petites gousses d'ail fraîches coupées en lamelles
  • huile d'olive bio

Il n'y a pas trente six façons de procéder, après chaque personne trouvera ce qui lui convient le mieux, pour ma part, je mets les aromates au fond du bocal, j'ajoute la feta et je couvre d'huile et je finis par l'ail et les tomates.

Je ferme le bocal et doucement je le renverse la tête en bas et je le fais tourner sur les côtés, la feta étant fragile, il faut le faire avec douceur.

Je repose le pot à l'endroit, j'attends un peu et je l'ouvre afin de vérifier si tous les ingrédients sont bien recouverts d'huile et au besoin j'en rajoute un peu.

Je le laisse 15 jours au frais avant de le déguster.

Une fois le fromage mangé, j'utilise l'huile pour mes assaisonnements ou dans mes plats.