dimanche 26 janvier 2014

Côtes de porc gratinées au fromage (cuisson au four)


Pour ce tour en cuisine, je suis allée chez Virginie et c'est Fofi qui est venue chez moi.

Je commence à prendre mes marques dans la cuisine de Virginie, tant mieux car elle me plait bien.
Je triche aussi un peu car je suis abonnée à sa news, quand je la reçois, je mets les recettes qui me plaisent de coté...

Pour cette recette, c'est en allant sur son blog en ballade que je l'ai trouvée, je ne cuisine jamais les côtes de porcs, je m'y suis mise la semaine dernière avec une recette de lentilles, je dois dire avec bonheur.

A chaque fois que j'ai mangé cette viande, je l'ai toujours trouvée trop sèche et donc je n'avais pas du tout envie d'en faire à la maison.
Mais j'ai décidé de me lancer dans l'aventure, de faire l'expérience moi même et donc pour la deuxième fois, les côtes de porc sont à l'honneur dans ma cuisine avec cette délicieuse recette de Virginie.

Je n'ai rien changé à part la crème fraîche que j'ai remplacé par de la crème de soja, et la recette est pour 3 personne et non deux.


  • 3 côtes de porc dans l'échine
  • 8 cl de vin blanc
  • 20 cl de crème de soja 
  • 3 cc de moutarde (1 par côte)
  • gruyère râpé

La veille pour le repas du lendemain midi ou le matin pour le soir, beurrez un plat gratin, y mettre les côtes de porc que vous salez et poivrez, badigeonnez de moutarde sur la face supérieur.


Dans un bol, mélangez le vin blanc avec la crème et versez sur la viande, couvrir le plat avec un film ou autre chose et mettre au frais.

Le lendemain ou le soir, préchauffer votre four à 200° C

Sortir votre plat, parsemez de gruyère et quand votre four est chaud, mettre à cuire 40 minutes, à 15 minutes de la fin de cuisson, j'ai baissé le TH est l'ai mis à 180°C.

Servir avec des petits gratins de pomme terre épinards que vous trouverez ici ou avec des haricots verts cuits à la vapeur.

Dégustez !

Tour 139

lundi 20 janvier 2014

Ragoût de pois chiches à la tomates


Le thème du mois de janvier 2014 par Marion du blog Novice en cuisine est "Comfort Foods", et oui on a tous un plat qui nous réconforte, qui nous fait nous sentir bien dans notre corps et qui nous réconcilie avec le reste du monde...

Pour ma part, ce sont les plats du type ragoût, les plats épicés qui mijotent longuement, qui embaument et qui ne nous laissent pas un poids sur l'estomac.

Ce sont des plats faciles à faire avec des ingrédients simples, pas onéreux....

  • 4 carottes coupées en fines rondelles
  • 1 poireau finement émincé
  • 1 cc de piment fumé
  • 25 cl de vin rouge
  • 1 cs de poudre de bouillon de légumes
  • 800 gr de pois chiches en boite bien rincés
  • 800 gr de tomates concassées en boite

Dans une cocotte avec un filet d'huile d'olive, faire revenir ensemble, les carottes et le poireau, baisser le feu, et laissez mijoter 8 minutes. Quand le poireau est tendre, ajouter le reste des ingrédients, porter à ébullition.

Couvrir et laisser cuire doucement à feu doux pendant une heure.

Dégustez !

Culino Versions : Le thème de Janvier 2014 by Marion – Comfort Food

mercredi 15 janvier 2014

Mijoté d'épeautre à la paysane


L'épeautre est une céréales qui s’accommode facilement et qui est un atout majeur pour la santé.

Je préfère le petit épeautre en grains au grand épeautre en grain qui est plus coriace.

Comme je vous le disais dans d'autres articles sur ce sujet, je cuis mon épeautre et je le conserve en frais, il se garde facilement 3 jours en conservant toutes ses propriétés.

Je garde le bouillon de cuisson de l'épeautre, d'une part parce que j'en ai besoin dans la recette qui suit et d'autre part, il me sert comme base pour mes soupes de légumes.

Pour l'épeautre :

  • 500 gr d'épeautre 
  • 5 l d'eau (2 pour le trempage et 3 pour la cuisson)
  •  2 blancs de poireaux 
  • 1 bouquet garni (laurier et thym séchés)
  • 1 lanière d'algue kombu
  • 1 cs de bouillon de légumes en poudre
Rincer l'épeautre et le mettre à tremper dans 2 l d'eau entre 12 et 24 h, je le mets généralement la veille vers 19h30 pour le cuisiner le lendemain verts 11h 

Le lendemain, l’égoutter et le rincer, et le mettre à cuire avec tous les autres ingrédients pendant 1h, il faut le goûter afin de savoir s'il est cuit. Il sera toujours ferme à l'extérieur et moelleux à l’intérieur.
Conservez le bouillon de cuisson.

Sa garniture :
  • 1 talon de jambon coupé en dés (300 gr minimum)
  • 3 blancs de poireaux émincés
  • 2 oignons émincés
  • 600 gr de courge doubeurre coupées en dés (butternut) 
  • 1 louche de bouillon qui a servi à cuire l'épeautre
Dans une cocotte, avec un peu d'huile, faire revenir 5 minutes les dés de jambon, ajouter, les oignons et les poireaux, laisser cuire 5 minutes, mélangez bien le tout et mettre la courge, laissez mijoter 5 minutes et arroser avec la louche de bouillon.

Laissez mijoter à feu doux entre 30 et 45 minutes, il faut que la courge soit tendre et moelleuse.

Servez les légumes avec l'épeautre bien chaud.

Dégustez !

dimanche 12 janvier 2014

Gratin de butternut au chèvre et parmesan


La saison des courges est finie, voici la dernière courge utilisée, une butternut.

C'est un plat vite fait et très onctueux, que l'on peut faire en plat unique le soir sans problème.

C'est un petit gratin tout simple et vraiment bon, plein de surprises et de saveurs se cachent à l'intérieur !


  • 1 courge butternut épluchée et coupée en petits morceaux
  • 100 gr de parmesan
  • 1 barquette de 100 gr de lardon de bacon fumé
  • 5 cl de crème de soja
  • 1 bûche de chèvre coupée en rondelles

Mettre la courge à cuire dans un fond d'eau pour ne pas qu'elle attache jusqu'à ce qu'elle soit tendre, environ 20 à 30 minutes.

L'égoutter et mixer en ajoutant l'eau de cuisson et la crème, il faut qu'elle reste épaisse.

Ajouter le parmesan et mélanger bien.

Mettre le four en position grill.

Dans un plat à gratin ou petites cocottes, mettre une couche de purée, quelques lardons, une couche de purée et sur le dessus, les rondelles de chèvre.

Mettre sous le grill afin que le chèvre prenne une jolie couleur.

Dégustez !


Je participe au tour des gratins

samedi 11 janvier 2014

Poêlée de courgettes rapide


Il y a des jours où je n'ai pas envie de cuisiner, mais voilà, il faut bien en faire un minimum, à chaque repas, il y a une part de protéine (végétale ou animal), une part de céréale et/ou légumineuse et une part de légumes.

Voici donc une petite poêlée de courgettes qui accompagne toute sorte de repas, simple, rapide et savoureuse.

Il ne faut pas éplucher les courgettes, donc les prendre bio, afin qu'elles ne se défasse pas à la cuisson.

Pour 4 personnes :

  • 4 courgettes bio lavées, non épluchées et coupées en morceaux
  • 1 blanc de poireaux bio émincé
  • 1 échalote bio émincée
  • 1 gousse d'ail pressée
  • 1 cs d'huile de sésame ou olive
  • 1/2 cc d'épice au choix

Dans une poêle, faire chauffer l'huile doucement, quand elle est chaude, faire revenir le poireau et l'échalote.

Quand les légumes sont tendres, ajouter l'ail, l'épice, mélanger et ensuite les courgettes.

Faire cuire le tout de 10 à 15 minutes selon si vous voulez des courgettes croquantes ou fondantes.

Dégustez !



mercredi 8 janvier 2014

Flageolets à la tomate et piment fumé


Voici un plat, vite préparé et sans beaucoup d'ingrédients, qui reste excellent et très bon pour la santé.

Pour 4 personnes :

  • 1 boite de flageolets nature de 800 ml
  • 1 boite de tomate concassées de 400 ml
  • 10 cl d'eau bouillante
  • 1 cc de piment fumé
  • 1 cc de bouillon de légumes en poudre
  • parmesan (sans pour une version vegan)

Rincé les flageolets plusieurs fois afin de les débarrasser de leur jus. Réserver.

Dans une cocotte, mettre vos tomates, le bouillon, l'eau bouillante et le piment, laisser mijoter à feux doux 10 minutes.

Au bout de ce temps, ajouter les flageolets et laisser mijoter encore 10 minutes.

Saupoudrez de parmesan au moment de servir.

Dégustez !




dimanche 5 janvier 2014

Rhum jaune de Maît'Paco


Pour ce tour en cuisine, je voulais vraiment trouver quelque chose de vraiment curieux, pas une spécialité de tel ou tel pays, mais vraiment un truc complètement improbable...quand une de mes vieilles amies très très proche, j'entends par vieille dans la durée de notre amitié et proche car nous sommes comme des frangines, (petit hommage à toi Isa) m'a offert une livre "Mes recettes de sorcière".

Selon elle, quand elle l'a ouvert a su tout de suite que ce livre avait été écrit pour moi car il contient des recettes avec des ingrédients qu'il n'y a que moi qui aurai l'idée de les cuisiner, aussi pour rendre hommage je pense à tout ce que je lui ai concocté (cuisine et cosmétique) et le fait qu'elle a fait partie de mes premiers cobayes pour tester mes potions et en 25 ans d'amitié, elle en a vu de belles...

Voici donc une recette qui j'espère sera à la hauteur de son improbabilité tellement pour moi elle m'éclate avec ses ingrédients peu ordinaires...

Je n'ai pas pris de photos car c'est d'un inesthétique peu égalable au point où elle en est, en macération, je ne voulais pas que vous ayez un "a priori" et que comme moi vous testiez cette boisson.

Je ferai des photos quand la boisson sera prête à être dégustée en compagnie d'Isabelle car cette boisson lui sera dédiée !

Pour 6 cobayes personnes :
Préparation : 5 minutes
Macération : 21 jours

  • 150 gr de filet mignon de porc
  • 1 l de rhum brun

Découper le filet mignon en cubes.

Dans un bocal, mettre la viande puis le rhum brun. Vissez le couvercle.

Laissez reposer 3 semaines dans un placard.

Filtrer une première fois.

Verser dans une bouteille et conserver.

Filtrer et servir dans des verres à cocktail.

Quelques indications :

Filet : respecter ce morceau choisi, assez tendre pour disparaître sous les effets du rhum.
Filtre : utilisez 2 à 3 filtres successifs pour l'opération filtrage.
Couleur : ce breuvage, initialement brun, devient jaune clair, un peu comme un vin jaune.
Alcool : selon la croyance créole, le rhum perd en alcoolémie lorsqu'il vieillit.
Cachette : dans un placard, ce breuvage reste à l'abri des regards, laissant le rhum brun engloutir peu à peu le porc en morceaux.


Je participe au tour des curiosités du monde

samedi 4 janvier 2014

Colombo de poulet { Epices day # 10}

Colombo

Voici notre rendez-vous de l'épices day, pour le mois de janvier, c'est le mélange d'épices Colombo, c'est un peu un curry des îles...

C'est la première fois que j'en cuisine et j'ai voulu le faire un peu à ma "sauce", je dois dire que j'ai été très agréablement surprise !


  • 6 cs de rhum arrangé (maison)
  • 1 cs d'épice colombo
  • 30 cl de crème de coco
  • 4 filets de poulet
  • sel
  • huile d'olive

Quelques heures avant voir la veille, faire une émulsion avec l'huile d'olive, le rhum, les épices et le sel dans laquelle vous ferez mariner les filets de poulet.

Faire chauffer une poêle à sec et y mettre la viande à saisir des deux faces, l’ôtez et y verser la marinade.

Remettre les filets et laissez cuire à feux doux 5 à 10 minutes selon la taille de la viande.

Ôtez de nouveau les filets et déglacer la poêle avec la crème de coco, remettre les filets 5 à 10 minutes toujours à feux doux.

Servir avec du riz.

Dégustez !

mercredi 1 janvier 2014

Verrines de saumon fumé


Voici de petites verrines simples et rapides à réaliser et qui font toujours leur petit effet tant par leur aspect que par leur goût.

Pour 3 verrines :

  • 90 gr de lardons de saumon
  • fromage de chèvre frais
  • des petites tomates coupées en deux
  • 1/4 ou 1/2 pot d’œufs de truite

Battre le fromage avec une fourchette pour lui donner une texture légère et onctueuse.

Mettre une couche de saumon, disposer les tomates, une couche de fromage et terminez par les oeufs de truite.

Dégustez !