mercredi 30 janvier 2013

Laksa aux crevettes

Le laksa est une soupe épicée avec des nouilles représentative de la cuisine paranakan (ou nyonya). La culture Peranakan est un mélange d’éléments chinois et malais. Elle est née au XVI° siècle quand des chinois ont immigrés en Malaisie et ont adopté la nourriture, les vêtements et la langue malaise tout en conservant certaines traditions chinoises. (Pour en savoir plus, texte tiré de ce site "Histoire de pâtes")

Cette version est modifiée et moins élaborée, mais elle n'en reste pas moins délicieuse !


  • 500 gr de grosses crevettes
  • 2 cs + 1 petit filet d'huile de sésame ou olive
  • 3 ou 4 cs de sauce soja ou tamari
  • 1 morceau de 5 cm de gingembre frais épluché
  • 1/4 cc de piment d'Espelette Maison du piment
  • 2 gousses d'ails épluchées et dégermées
  • 6 échalotes épluchées et coupées en deux
  • 800 ml de lait de coco en deux fois 400 ml (2 boites en conserve)
  • 1 paquet de vermicelles de soja
  • 1/2 bouquet de menthe
  • 1/2 bouquet de coriandre
  • 1.2 l  d'eau
Décortiquez les crevettes en conservant la queue, en fin d'article vous trouverez un lien vers une vidéo vous montrant comment faire.

Mettre les têtes et carapaces dans une cocottes avec un filet d'huile et laissez cuire 5 minutes en mélangeant, jusqu'à ce qu'elles changent de couleur.

Ajoutez l'eau et la sauce soja.

Portez à ébullition, réduisez le feu, couvrez partiellement et laissez mijoter à feu doux 45 minutes.

Filtrez et réservez.

Pendant ce temps, mixer les échalotes avec l'ail, le piment, le gingembre et 1 cs d'huile, jusqu'à obtenir une sorte de pâte, salez.

Dans une poele, à feu moyen, mettez le reste d'huile et faire revenir la pâte quelques minutes, ajouter une louche de bouillon et faire bouillir, incorporer la moitié du lait de coco (400 ml) et le reste de bouillon.

Laissez bouillir quelques minutes, baissez le feu, couvrir à moitié et laissez mijoter 1h15.

Au bout de ce temps, vous aurez un concentré de bouillon que vous allez pouvoir vous servir dans diverses préparations ou refaire un Laksa au poisson peut-être...

Pour cette recette, j'en utilise la moitié, le reste, je le congèle.

Dans cette moitié de bouillon, ajouter la 2e moitié de lait de coco, 1 cs de sauce soja au goût, portez à ébullition, incorporer les crevettes et laissez mijoter 5 minutes, ajouter le vermicelle de soja, éteignez le feu et laissez encore 2 minutes, le temps que le vermicelle se réhydrate et gonfle.

Servez en parsemant de menthe et coriandre.




lundi 28 janvier 2013

Ragout de lotte aux 2 piments

Je trouve que les ragoûts en période hivernale c'est vraiment le must, en même temps ce sont des plats de saison.

Ce qui est bien, c'est que l'on peut les cuisiner en grosse quantité et soit les congeler soit les mettre en bocaux et les stériliser, personnellement, je les congèle.

Nous ne sommes plus que trois à la maison le week-end et deux la semaine, ce qui fait que je fais des plats pour 6 personnes, ceux que je sais que Florent appréciera, je les divise par deux, et les autres, par 3.

La semaine, je n'ai pas le temps de cuisiner, ce qui fait que je m'arrange pour le faire le week-end.


Il y a quelques points importants à respecter en ce qui concerne les plats mijotés.

  • Il faut toujours que le liquide ajouté soit très chaud afin de ne pas abaisser la température du plat, mon truc est de ne prendre que du bouillon de légumes en poudre, afin de faire chauffer l'eau à la bouilloire.
  • Je ne sale que dans les assiettes car les saveurs salées se concentre pendant la cuisson.
  • Je pile le poivre en grain et autres graines aromatiques avant de les utiliser afin qu'ils libèrent leur saveur plus lentement.
  • Pour les plats à base de viande, je la fait revenir afin de l'attendrir.
  • Je fais également revenir les légumes aromatiques pour avoir le même résultat.


Congélation : Jusqu'à 1 mois

Pour 6 personnes :

  • 1 cs d'huile de sésame
  • 1 oignons émincé
  • 2 gousses d'ail finement coupées
  • 1 branche de céleri avec ses feuilles émincé
  • 1/4 cc de piment fumé ou à défaut paprika
  • 1/4 de cc de piment d'Espelette La Maison du Piment
  • 400 gr de tomates concassées en conserve
  • 500 ml de bouillon de légumes très chaud
  • 150 ml de vin rouge
  • 6 pommes de terre moyennes coupées en cubes
  • 1 grosse courgette
  • 1 kg de queue de lotte coupées en morceaux
Dans une grande cocotte faire revenir l'oignon à feu moyen pendant 4 minutes, puis ajouter l'ail et le céleri. 
Laisser cuire 5 minutes jusqu'à ce que le céleri soit tendre.

Ajouter les 2 piments et mélanger pour enrober les ingrédients, augmenter le feu et ajouter le vin rouge et laisser bouillir 1 minutes.
Incorporer les tomates et le bouillon.
Portez à ébullition  puis réduire le feux, couvrir à demi et laisser mijoter 45 minutes en remuant de temps en temps.
Allonger la sauce si nécessaire avec un peu d'eau bouillante.

Au bout de ce temps, ajouter les autres ingrédients, ils doivent être immergés par le liquide, si ce n'est pas le cas, mettez à niveau toujours avec de l'eau bouillante.

Laissez mijoter à découvert jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres et le poisson cuit à coeur.




dimanche 27 janvier 2013

Potage au potimarron


Tour rapide 90


Pour ce tour en cuisine, je suis allée chez Hind du blog Sucre et fleurs de sel et c'est Barbara du blog Papilles en fête qui est venue ici.

Pour ne pas changer, j'ai choisi de faire une soupe, j'en ai trouvé de vraiment très tentantes, je reviendrai faire mon marché mais en attendant, j'ai choisi celle ci car il me restait non pas de la citrouille mais du potimarron que je n'avais pas encore utilisé.

J'ai mis moins d'eau que Hind, car nous aimons les soupes épaisses et je n'ai pas mis de noix de muscade, car mon mari n'aime pas, je l'ai remplacé par du piment fumé.


  • 2 c. à soupe de beurre 1 cs d'huile d'olive
  • 2 1 oignon haché
  • 3 1 gousse d'ail
  • 1 kg de chair de citrouille potimarron coupée en cubes
  • 2 pommes de terre coupées en cubes
  • 2 litres 750 ml de bouillon de poulet légumes
  • ½ c. à thé de noix de muscade râpée 1/2 cc de piment fumé
  • Sel et poivre au goût



Dans une cocotte à feux moyen avec l'huile d'olive, faire revenir l'oignon, l'ail et les cubes de potimarron et pommes de terre

Laisser cuire de 5 à 8 minutes.

Verser le bouillon et porter à ébullition.

Couvrir et laisser mijoter à feu doux 20 minutes, jusqu'à ce que les légumes soient tendres, ajoutez le piment et ajustez l'assaisonnement au goût.

Mixer.




Magret de canard au confit de Sauternes


Je participe au tour sucré-salé



J'ai déjà goûté aux magrets de canard au miel, j'aime bien, donc je m'étais mise en tête de faire cette recette très simple au demeurant pour ce tour "sucré-salé".

Dans la box Foodiscover de décembre, il y avait un pot de confit de Sauternes des Jardins de Marie, excellent, j'ai donc décider de le mettre à la place du miel, car c'est un produit sucré et très fin.


  • 1 magret de canard
  • 1 pot de confit de Sauternes Les Jardins de Marie
  • 1 échalotte
  • sel et poivre

Préparez le magret : retirez l’excès de gras sur les côtés mais laissez la graisse sur le dessus. 

À l’aide d’un couteau bien aiguisé, réalisez des entailles en forme de croisillons. 

Salez et poivrez.

Déposez le magret côté peau dans une grande poêle.

Laissez-le cuire 8 min.

Retirez le magret. 

Videz l’excès de graisse et remettez le magret dans la poêle, côté chair cette fois-ci, 5 min environ. 

Retirez le magret et réservez-le au chaud.

Dans la même poêle, faites revenir l'échalote 5 min. 

À l’aide d’une spatule en bois, grattez bien les sucs de cuisson dans le fond de la poêle.

Ajoutez le confit et portez 1 min à ébullition, baissez le feu et poursuivre la cuisson jusqu'à ce que la sauce devienne sirupeuse.

Découpez le magret en tranches et nappez-le de sauce avant de déguster.

Servez avec une salade verte et une purée de légumes.




Purée courgettes et pomme de terre


Tour 214

Pour ce tour en cuisine, je suis allée chez Poussinette du blog Dans la cuisine de Poussinette et c'est Jue du blog Chez Jue qui est venue ici.

Poussinette a fait cette purée en version thermomix, je l'ai fait en version "standard"

Je voulais une purée avec plus de courgettes que de pomme de terre, ce qui fait que j'ai changé la proportionnalité des deux ingrédients.

Et je fais une cuisine sans crème fraîche.


Ingrédients :


  • 2 courgettes moyennes - 2 grosses courgettes
  • 6 petites pommes de terres - 4 petites pommes de terre
  • 1 oignon (facultatif)
  • 20g de beurre
  • 2 CS de crème fraîche épaisse (allégée) 5 cl de crème de soja
  • sel, poivre, curry
  • Coriandre pour moi



Épluchez et coupez les légumes en dés.

Dans une grande casserole, mettre les pommes de terre avec de l'eau à cuire, au bout de 15 minutes, ajouter les courgettes.

Quand les légumes sont cuits, les égoutter et les passer au presse purée.

Ajouter la crème, le sel, poivre.

Mélanger le tout et mettre la coriandre ciselée et le curry au moment de servir.

C'était très bon !


Pilao de poulet au lait de coco


Tour 212

Pour ce tour en cuisine, je suis allée chez Jenny du blog La cuisine de Jenny et c'est Minoux du blog Thermominoux qui est venue ici.

Quand j'ai vu la photo de cette recette, je n'ai pas été chercher plus loin, de plus, j'avais tout les ingrédients dans mon placard.

A part pour la tomate, je n'ai changé aucun ingrédient.

Je l'ai servi avec du riz à la cardamome.

C'était vraiment très réussi !

Ingrédients :


  • 2 filets de poulet
  • 400 gr de sauce tomate maison - 1 boite de tomates au jus (400 ml)
  • 200 ml de lait de coco
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à café de curry
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • sel et poivre

Pelez et émincez l'oignon, pelez et écrasez l’ail et versez le tout dans un cocotte, faites revenir le tout 5 minutes.

Ajoutez les épices puis mélangez, laisser cuire 3 à 4 minutes, incorporer la sauce tomate.

Ajoutez les morceaux de poulet coupés en morceaux que vous avez  fait revenir au préalable.

Faites chauffer à couvert sur feu fort, puis réduisez le feu dès l’ébullition.

Faites cuire une trentaine de minutes et mélangez de temps en temps.

En fin de cuisson, ajoutez le lait de coco et prolongez la cuisson 10 minutes environ.





Tartiflette


Tour 213

Pour ce tour en cuisine, je suis allée chez Sophie du blog Un livre gourmand et c'est Marie du blog Mes papilles en folie qui est venue ici.

J'adore la tartiflette, cela faisait un sacré bout de temps que je n'en avais pas cuisiné, alors j'ai trouvé que l'occasion était donné d'y remédier avec ce tour en cuisine.
Un régal !

Ingrédients :


  • 3 grosses pommes de terre 
  • 1 gros oignon
  • 200 g de lardons fumé,
  • 5 cl de crème fraîche,
  • 1/2 reblochon.

Faire cuire à la vapeur les pommes de terre.

Pendant ce temps, éplucher et émincer l'oignon. 

Le faire revenir à feu vif.

Couper les pommes de terre en morceaux, les ajouter à l'oignon. 

Verser le tout dans un plat à gratin.

Couper le 1/2 reblochon en tranches et les répartir sur l'ensemble du plat.

Enfourner en position gratin à 180° pour 15 à 20 mn.






mardi 22 janvier 2013

Rocamadour en croûte de noix



♪ Mon amour est partie avec le loup dans les grottes de Rock-amadour Rocamadour ♪

Et moi je suis là avec ces petites choses terriblement bonnes...à servir avec une bonne petite salade verte !

  • 1 oeuf
  • 100 gr de poudre de noix
  • 4 rocamadours

Séparer le blanc et le jaune, les mettre chacun dans un petit bol.

Mettre la poudre de noix dans une assiette creuse.

Enrobez le rocamadour de jaune, de blanc et de poudre de noix

Faire frire dans une poêle deux minutes de chaque côtés.

Servir sans attendre !

Avec ce plat, je participe au concours :

Les plats à base de fromage

dimanche 20 janvier 2013

Curry de crevettes et saints Jacques poêlées

Avec quelques crevettes, quelques saints Jacques et vous avez un dîner raffiné !


  • 16 noix de saints Jacques
  • 500 gr de crevettes cuites (chez le poissonnier)
  • 25 cl de lait de coco (bio)
  • 2 cc de curry en poudre
  • 1/2 oignon rouge
  • sel fumé
  • 1 cc d'huile d'olive

Dans une poêle chaude avec un peu d'huile, faire poêler les noix 2 minutes de chaque côtés, réserver au chaud.

Décortiquer les crevettes.

Dans la même poêle que les noix, mettre l'oignon à revenir, quand il est translucide, ajouter les crevettes et baisser le feu, les laisser 5 minutes en remuant afin qu'elles prennent de jolies couleurs.
    Ajouter le curry et le lait de coco, laisser mijoter 10 minutes, en fin de cuisson ajouter le sel et le curry.

    Dresser dans des assiettes chaude !

    Mettre un peu de sauce sur les éléments de l'assiette et servez la sauce à part.

    Servez avec du riz.



    Gâteau à la confiture de châtaigne

    Voici un gâteau dans la lignée des gâteaux aux yaourts, très simple, très bon et d'une facilité déconcertante !

    Vous pouvez le décliner en 3 versions, dans quatre catégories.

    Il peut être fait en version vegan, sans lactose, végétarien et sans gluten.

    Ingrédients :

    • 1 yaourt de brebis à la vanille ou de soja pour une version vegan/sans lactose
    • 1 pot de farine de petit épeautre complet (T110) ou de riz pour une version sans gluten
    • 1 pot de 250 gr de confiture de châtaignes Vertfeuille
    • 2 cc de poudre levante sans gluten
    • 1/2 pot d'huile d'olive

    Préchauffez le four th 6 (180°C)

    Dans un saladier, mélanger tout les ingrédients un par un en mélangeant bien entre chaque afin que le résultat soit homogène et lisse.

    Mettre dans votre moule, j'ai utilisé le moule tablette Demarle, si vous utilisez un moule qui ne soit pas en silicone, il faudra le beurrer et le fariner.

    Mettre au four et laissez cuire 30 minutes en surveillant la cuisson, il est cuit quand, lorsque vous piquer le gâteau avec un couteau est que la pointe ressort sèche, si elle ressort avec de la pâte, prolonger un peu la cuisson.

    Pour la garantie d'un bon démoulage, j'ai sorti mon gâteau et j'ai posé dessus une plaque avec un poids afin que l'humidité de la chaleur aille dans le gâteau afin qu'elle l'humidifie.

    Je ne sais pas si ça a fait quelque chose, mais j'ai eu une très belle tablette !




    Curry de poulet au lait de coco

    Tour rapide 89


    Pour ce nouveau tour en cuisine, je suis allée chez Angélique du blog Tout pour le ventre et c'est Ophélie du blog Cuisine Ophélie qui est venue ici.

    Nous avons un point commun avec Angélique, elle aime le curry et affectionne le coco, donc c'est sans surprise que j'ai choisi cette recette.


    Je n'ai pas mis les cajou concassées car sous cette forme, mon fils n'en aurait pas mangé.


    Ingrédients (pour 3 personnes)

    • 3 blancs de poulet
    • 1 bricks de 20 cl de lait de coco
    • curry à votre convenance
    • 1 cuillères à soupe de sauce soja
    • 1 paquet de noix de cajou grillées salées 2 cs de purée de cajou
    • poivre
    • 1 oignon rouge émincé (en plus pour moi)



    Coupez le poulet en dés.

    Dans une cocotte, faire revenir l'oignon et le poulet pendant 8 minutes.

    Au bout de ce temps, ajouter tous les autres ingrédients, ne pas salez car la sauce soja fait office de sel.

    Faire cuire à feu doux une vingtaine de minutes.

    Ajuster l’assaisonnement.

    Servir avec du riz blanc.


    Galettes pomme de terre et poireau

    Tour 211


    Pour ce tour en cuisine, je suis allée chez Ikkia du blog Quand un LITCHI aime un KIWI et c'est Laurence du blog Sucré-sablé qui est venue ici.

    Il y a quelques temps déjà, j'avais publié une recette hyper sympa, des croustilles de pomme de terre, alors dans ma lancée et pour changer un peu, j'ai essayé cette recette qui est dans le même thème et qui a été une réussite.

    • 800 g de pommes de terre à chair ferme (600 gr pour moi)
    • 2 blancs de poireau (1 pour moi)
    • 1 oeuf
    • Beurre 1 cs d'huile d'olive
    • sel et poivre

    Éplucher les pommes de terre, les rincer et les essuyer.

    Les râper assez fin, je l'ai fait à la mandoline.

    Laver le poireau et l’émincer finement.

    Dans un saladier, mettre les pomme de terre, le poireau, saler, poivrer et y ajouter l'oeuf préalablement battu.

    Mettre l'huile à chauffer dans une poêle assez large pour y mettre les cercles.

    Mettre dans chaque cercle une grosse cuillère à soupe de l'appareil et tasser à l'aide du poussoir.

    Au bout de 6 à 8 minutes de cuisson (c'est selon la taille des cercles) en faisant attention à ne pas se brûler, ôter les cercles et retourner les galettes, laisser cuire encore 5 à 8 minutes avec un couvercle.

    Déguster !



    samedi 19 janvier 2013

    ♥ The Kiwitchi partie ♥

    Quelque part dans un autre univers, ou peut-être ici même...qui sait ?!?

    - Dis Kiwi ?
    - Oui ma Lictchi ?
    - Qu'est-ce que tu en dis de faire une surprise partie ?
    - Pourquoi tu voudrais faire ça ?
    - Et bien pour pour fêter notre rencontre...d'autant que je suis allée un peu dans la rubrique des billets prévus et j'ai vu que Lily avait prévu de publier un billet de Salade de fruits hivernale, franchement, tu parles d'un titre ?!?  Elle pourrait faire preuve d'un peu d'imagination que sais-je...
    - Ne sois pas trop dur avec elle, peut-être qu'elle ne veut pas trop se faire remarquer, avec l'histoire de la disparition du couple Bergamote et de Mlle Ice-cream de l'été dernier, je te rappelle qu'elle a été suspectée dans cette affaire, une épreuve qui l'a chamboulée, rappelle-toi :
    Tour pour accompagner les glaces

    - Bon c'est vrai.... alors, j'envoie des mails d'invitations ???
    - Oui vas-y, mais je te laisse me faire la surprise...

    Quelques temps plus tard.

    - Ça y est mon tendre Kiwi, tout le monde est là, viens, nous allons les recevoir !

    Mais avant allons saluer les musiciens, le groupe "Mélange Compote & Crumble" qui se composent de 
    mesdemoiselles Cardamome, Vanille, Cannelle, Écorces d'oranges et Badiane qui a pour nom de scène, Anis Étoilée.

    Les invités 

    - Mlle banane et votre Jus de citron jaune, bienvenus ici !
    - Mlle Clémentine, vous êtes toute en beauté !
    - Md Orange vous êtes radieuse !
    - Mr citron vert, pas un zeste !
    - Mr Pamplemousse vous êtes venu de Chine rien que pour nous ?!? C'est vraiment adorable de votre part !
    - Mr Dandy des bas fonds, vous êtes venu nous encanailler...
    - Délice de chez Délices & Sens, bienvenue !

    En aparté :

     "- Mais Litchi chérie, où est la moitié de Mr Pamplemousse ? 
    - Tu parles d'une histoire, c'est à cause de Lily, pour sa salade hivernale, elle n'a voulu qu'une moitié, alors bon, tu la connais, la moitié de Mr Pamp' la Miss Plemousse, toujours à se faire mousser, elle a tenu absolument à y aller, et elle est partie, le laissant tout seul, pfff, jamais je ne te ferai ça ! 
    Bon pas de gaffe avec Md Grenade, car c'est pareil, même combat, sa moitié est partie, Mr Gre, l'a aussi planté là pour l'autre Salade, tu parles d'une salade, c'est le cas de le dire..." Fin de l’aparté

    - Md Grenade, bienvenue ici ! 
    - Mesdemoiselles Baies de Goji et Mulberries Blanches, c'est un honneur !
    - Monsieur Raisin sec et votre thé de Noël, c'est un plaisir !

    En aparté :

    "- Mais dis donc toi, vilaine Canaille ! tu as invité tous les gens qui sont allés à la Salade hivernale, sauf bien sûr les moitiés, Mr Gre et Mlle Plemousse.
    - C'est clair, je voulais leur montrer ce que c'est une Kiwitchi Partie, et après ça, les autres n'auront qu'à bien se tenir...
    J'ai quand même obtenu que Mr Dandy vienne, le groupe est vraiment au top et c'est la première fois que les Huilles Essentielles Délice et Sens s'invitent à une fête privée...
    et puis qui sait ? Peut-être que Mr Pamp' et Md Nade formeront à leur tour un merveilleux couple, comme nous...."  Fin de l’aparté

    Alors voilà comment faire une Kitwitchi Partie réussie.
    • 1 banane arrosée du jus 1/2 citron jaune
    • 1/2 grenade
    • 1/2 pamplemousse de chine
    • 1 clémentine
    • 1 orange
    • 1 citron vert
    • 1 cs de baies de goji
    • 1 cs de mulberries noires
    • 1 cs de raisin secs préalablement trempés dans un bol de thé de Noël
    • 10 cl de jus de fruit Border Line Dandy des bas fonds (Poire Williams, Rhubarbe & Cannelle poivrée) Box Foodiscover de novembre
    • 1 cs du Mélange Compote & Crumble Cook
    • 6 gouttes de la composition d'huile essentielle Délice de Délice & sens
    Et bien sûr 
    • Quelques Litchis et 
    • 2 Kiwis

    Mélanger le jus de fruit avec le mélange d'épices et la composition Délice.

    Faire tremper les raisins sec dans du thé de votre choix que vous égoutterez avant de les incorporer à la salade.

    Épluchez tous les fruits, à vifs pour les agrumes et en quartiers, coupez les autres comme vous le souhaitez.

    Ajoutez le reste des ingrédients.

    Et que la fête commence !

    Avec cette recette, je participe au concours des un an du blog Quand une Litchi aime un Kiwi





    Foodiscover de Janvier

    Box de Janvier



    Voici la box de janvier tant attendue, c'est Claire Heitzler, chef pâtissière chez Lasserre à Paris qui a sélectionné les produits de cette boite qui est gourmande à souhait.

    Foodiscover, n'a pas voulu une box détox, ils ont placés l'année 2013 sous le signe de la gourmandises, de produits d'exceptions, de nouveautés pleines de saveurs, d'outils pratiques voire des idées insensées et se donne pour ambition de sortir des sentiers battus et lieux communs de la cuisine et c'est avec joie que nous allons les suivre...

    La boite se compose de :

    • Mes eat-parfum de Michèle Gay (poudre d'amande 55%, poudre de noisette 12%, poudre de cranberries 12%, sucre d'érable 12%, spéculoos 8%, huile essentielle 1%)
    • 1 pot de crème de pistache de Pistache royale
    • 2 tablettes de chocolat d'un grand cru lacté Jivara de Valrhona
    • 1 moule madeleine (ça tombe bien, je voulais m'en racheter !)
    • 1 crayon gourmand de Cookal
    • 1 pot de pâte de noisettes torrifiées Gustina de L'atelier de la noisette
    • 1 livre sur les macaron, Passions macarons des éditions First

    Bien sûr, le tout accompagné d'une news letter "The Foodiscover News" qui nous parle des produits et 4 recettes de Claire Heitzler.

    Je ne vous l'avais pas dit, mais j'ai eu l'occasion de rencontrer à deux reprises la team de Foodiscover, ou devrais-je dire Romain et ses drôles de Dames...

    J'ai beaucoup aimé ces rencontres, c'est une équipe joyeuse et dotée d'un bon sens de l'humour !

    lundi 14 janvier 2013

    Gratin de coquilles saint Jacques

    Il y a des jours où je n'ai pas envie de cuisiner, alors je vais au plus simple, mais le problème, c'est que quand on a habitué sa famille à de bons petits plats maison, le simple n'est plus si simple que ça...

    Donc voilà ce que j'appelle un plat simple et rapide, qui est du reste savoureux, moelleux et excellent !


    • 200 gr de riz cuit
    • 1 dizaine de noix de saint Jacques avec ou sans corail
    • 1 cc de mélange d'épices cajun
    • 1 brique de crème de soja (20 cl)
    • 1 blanc de poireau
    • 5 cl de vin blanc
    • sel
    • gruyère râpé

    Faire poêler les coquilles 2 minutes sur chaque face, réservez dans un plat allant au four.

    Mettre le four à préchauffez à 180° C (TH6).

    Lavez et émincez le poireau.

    Le faire cuire environ 10 minutes dans la même poêle que les saint Jacques.

    Au bout de ce temps, déglacer la poêle avec le vin blanc, laissez mijoter 2 minutes et ajoutez la crème, le sel et les épices.

    Ajoutez le riz, mélangez et recouvrir les saint Jacques réservées dans le plat allant au four.

    Parsemer de gruyère et mettre à gratiner 15 minutes.


    dimanche 13 janvier 2013

    Compote pommes, banane et potiron

    Tour 88


    Pour ce tour en cuisine je suis allée chez Jen75 du blog La cuisine quotidienne et c'est Zabelle du blog Zabelle touche à tout qui est venue ici.

    Je mange beaucoup de compote, le matin avec un yaourt et aussi le soir, et en fait dès que j'ai une petite faim, c'est pour ça que je me suis tournée vers cette recette qui est vraiment très bonne.

    Elle a été faite avec un thermomix que je n'ai pas, donc en voici une version sans.

    Les ingrédients :
    • 2 pommes
    • 380 gr de chair de potiron
    • 1 banane
    • 10 cl d'eau (20 cl)
    • 1/2 cc de cannelle
    • 1/2 cc de 4 épices
    • 1 filet de vanille
    • 2 grosses cs de sucre vanillé


    Épluchez les pommes et le potiron, les couper en morceaux et les mettre à cuire à feux doux avec l'eau et les épices pendant 40 minutes à couvert.

    Ajouter la banane, faire bouillir, éteindre le feu et soit mixer soit écrasez à la fourchette, mettre en pot stérilisés.


    Cheesecake nature comme à New York

    Je participe au tour aux States

    J'ai longuement hésité pour ce tour, quand on m'a offert le kit Cheesecake des éditions Hachette Cuisine, en feuilletant le petit livre, je suis tombée en arret devant cette recette.

    Pour 2 cheesecakes (6 personnes)

    Il faut d'abord faire la recette de base pour la pâte sablée sucrée 


    • 250 gr de farine (de riz complet)
    • 125 gr de beurre coupés en petits morceaux (margarine sans lactose)
    • 125 gr de sucre (de Canne complet)
    • 1 oeuf
    • 1 pincée de sel

    Préchauffez le four à 190 °

    Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, l'oeuf et le sel, jusqu'à ce que vous obteniez un sable jaune, ajoutez le beurre.

    Mélangez jusqu'à ce que votre pâte soit homogène.

    Etalez la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie de 2 à 3 mm.

    Disposez-la sur une plaque allant au four garnie d'un papier sulfurisé et enfourné pour 15 minutes.
    La pâte doit être dorée.

    Sortez du four et retirez la pâte de la plaque. Laissez-la refroidir avant de l'utiliser comme base pour les cheesecakes.

    Cheesecake

    Pour la base 
    • 200 gr de pâte cuite + 1 cc de cannelle pour moi
    • 75 gr de beurre (margarine sans lactose)
    Pour la garniture
    • 600 gr de Philadelphia
    • 2 oeufs + 2 jaune
    • 10 cl de crème (soja)
    • 150 gr de sucre (75 gr de sucre complet)
    Préchauffez le four à 190 ° 

    Préparez la base : mixez la pâte sablée et le beurre jusqu'à l'obtention d'un sable homogène.

    Tapissez-en le moule sur une épaisseur de 1 cm.

    Dans un saladier, mélanger le fromage avec les oeufs. Ajoutez la crème et le sucre.

    Versez dans le moule. Enfournez pour 40 minutes, le dessus du gâteau doit dorer et gonfler.

    Laissez refroidir 4 h.


    lundi 7 janvier 2013

    Mélange orange


    jus-carotte.jpg


    Voici une petite recette appétitive très sympa, courante dans les boutiques qui servent des jus frais à l'extracteur, le fameux trio Oranges Carottes Gingembre.


    • 5 carottes
    • 4 oranges de table
    • à peu près 1 cm de gingembre frais.


    Le tout passé à l'extracteur.  

    J'ai alterné carottes, oranges, au milieu le gingembre coupé fin, j'ai terminé par les carottes.

    J'ai obtenu un peu plus de 3/4 de litre.

    Le jus est rond en bouche, doux, le gingembre laisse un petit goût sans prendre le devant.

    Le tout n'est pas acide.


    Okara de soja tout simple


    Okara-au-basilic.jpg



    Voici la petite recette toute simple d'Okara.

    * quelques feuilles de basilic coupées au ciseaux
    * une cuillère à café d'huile d'olive vierge première pression à froid de préférence bio
    * quelques pincées de fleurs de sel
    * Quelques tomates séchées à l'huile bien égouttées
    * Okara issu de 85/90 gR de fèves de soja sèches

    J'ai d'abord mélangé l'Okara avec l'huile, puis tour à tour ajouté le basilic, les tomates coupées en petits morceaux et enfin la fleur de sel.

    Le tout bien mélangé et mis en pot.







    Pâtes forestières


    Un plat de pâtes, ici personne ne dit non, s'il est accompagné d'une petite sauce fine à décliner selon les envies avec de la purée d'amandes, de noix de cajou, de sésame ou noisettes.

    J'ai trouvé cette recette dans le livre "l'atelier BIO" édits La plage, j'ai changé les proportions de la sauce elle-même car la première fois que je l'ai faite, il n'y en avait pas assez, j'ai donc dû en refaire, je la sers avec des pâtes, du riz, des pommes de terre... et du millet , millet comme dans la recette d'origine.

    J'ai rajouté aussi des ingrédients, je mettrai un * pour les ingrédients d'origine.

    Dans la recette originale, on utilise de la purée d'amande, mais comme dit plus haut, rien ne vous empêche de la faire avec les purées citées voir d'autre encore.


    La Recette :

    - 500 gr de champignons*
    - 2 cuillères à soupes de purée d'amande* (1 initialement)
     - 6 cuillères à soupes d'eau* (3 initialement)
    - 2 cuillères à café d'arrow-root (1 initialement) - (petit clin d'oeil aux cosméteuses, je n'ai jamais utilisé cet ingrédient dans mes crèmes, uniquement en cuisine)
    - ail et persil hachés selon les goûts
    - 1 cuillère à café de gomasio par personne
    - 1 cuillère à soupe d'huile de votre choix,  olive* dans la recette

    Faire vos pâtes comme d'habitude, il faut savoir que cette sauce est très rapide à préparer.

    Peler et couper les champignons en lamelles.
    Dans une poêle, chauffer l'huile et ajouter les champignons, l'ail et le persil, faire revenir doucement sur feux moyen le mélange, jusqu'à ce que les champignons aient rendu leur jus.
    Pendant ce temps, mélanger la purée d'amande avec l'eau dans un bol afin d'obtenir un mélange homogène, délayer l'arrow-root dans ce mélange.
    Verser sur les champignons et remuer jusqu'à ce que la sauce épaississe, c'est très rapide.

    Server aussitôt, avec une cuillère café de gomasio par assiette.

    Alors qu'est-ce que vous en dites ??

    Avec la purée d'amande, ce plat contient des protéines végétales ce qui en fait un plat complet en lui même, avec une entrée et un dessert, c'est tout bon.

    Pain de mie

    C'est un pain de mie très très moelleux, qui peut se déguster tel quel sans garniture.
    • 290 ml de lait végétal, aujourd'hui j'ai mis du soja enrichi en calcium
    • 2 c à c de sel
    • 450 g de farine
    • 1 sachet de levure
    • 1 c à s de purée d'amande blanche (la prochaine fois j'en mets 2)

    Programme pâte.

    Sortir le pâton de la machine, le pétrir un peu.

    Façonner  4 boules de taille égale, les placer dans un moule à cake et mettre à lever pendant 40 minutes.

    Préchauffer le four à 180°

    Badigeonner avec du lait de soja pour faire dorer.

    Enfourner pendant 25 minutes.

    Si vous voulez une version sucrée, rajouter 2 c à soupe de sucre.

    Brioche


    Une recette vite fait et très goûteuse.
    • 300 ml de lait d'amande
    • 3 cuillères à soupe de purée d'amandes blanches
    • 500 g de farine (attention à certaines farines spéciales brioches qui contiennent des œufs)
    • 1 cuillère à café de sel
    • 50 g de sucre de canne complet ou plus (facultatif)
    • 3 cuillères à soupe de chocolat en poudre aux céréales petits déjeuners bio pour enfants
    • 3 cuillères à soupe d'amandes en poudre 
    • 1 sachet (7 gr) de levure MAP

    Faire tiédir le lait, diluer la purée d'amande dedans.

    Mettre le lait+amande dans la MAP, la moitié de la farine par dessus

    Je mets la farine en 2 temps pour qu'elle fasse tampon entre le sel et la levure car le sel en contact de la levure, la détruit donc pas de pâte levée.

    Le sel, la 2 e partie de la farine, le chocolat, la poudre d'amande et la levure.

    Programme pain sucré, croûte blanche 1 kg ou 750 gr et c'est parti...

    La purée d'amande remplace le beurre.

    dimanche 6 janvier 2013

    Crèmes à la framboise

    Tour 206

    Pour ce tour en cuisine, je suis allée chez  Fofita du blog Voyage autour du monde en 80 recettes et c'est Kittie du blog La cuisine de Kittie qui est venue ici.

    J'aime bien faire des petites crèmes, celles-ci ont été parfaites.

    J'avais une barquette de framboises surgelés dont je ne savais pas trop quoi faire, avec cette recette c'était tout trouvé.

    Pour 3 pots :
    • 250 mL de lait de riz (mélange riz amandes)
    • 200 gr de framboises
    • 1 oeuf
    • 2 CS rases de Maïzena (arrow-root)
    • 2 CS d'eau
    • 1 CS de sirop d'agave (3 cs de sirop de riz)

    Le sirop de riz, sucre moins que le sirop d'agave, j'ai triplé la dose également parce que mes framboises étaient très acides.


    Écraser les framboises au fond de la casserole.

    Délayer l'Arrow-root dans l'eau, et l'ajouter aux framboises ainsi que le lait.

    Amener la crème à ébullition et laisser cuire 2 minutes tout en mélangeant..

    Hors du feu, ajouter cuillère par cuillère le sirop de riz, jusqu'à ce que ce soit assez sucré.

    Verser la crème dans les ramequins, et laisser refroidir.


    Yaourts à la noix de coco

    Tour 207 

    Pour ce nouveau tour en cuisine, je suis allée chez Julie du blog Bon pour les papilles et c'est EmA du blog Lespetits plats d'EmA qui est venue ici.

    J'avais des yaourts à faire, depuis que j'ai la Multi-délices, j'en ai fait quelques uns, j'ai trouvé le lait et ferment qui me donne des yaourts de soja à la bonne texture et sans acidité.

    J'ai décidé de tenté ces yaourts, j'ai du changer les dosages car je n'ai que 6 pots et avec moitié coco et moitié lait de soja, les yaourts sont trop liquide, alors j'ai triché un peu et voilà ce que ça donne.

    Pour 7 pots  (6 pour moi) :

    • 500 ml de crème de coco (300 ml de crème de coco et 100 ml de crème de soja)
    • 500 ml de lait (350 ml de lait de soja)
    • 1 yaourt (idem de soja)
    • 70 g de noix de coco râpée (idem)
    • 3 sachets de sucre vanillé (1,5 cs de sucre de coco)

    Sortir le yaourt afin qu'il soit à température lors de la préparation des yaourts.

    Mélanger et faire chauffer doucement le lait et les crèmes, il faut que la préparation soit tiède.

    Ajouter le yaourt, le sucre, la coco râpée, bien mélanger et mettre en pots pour 10 h.

    Les laisser refroidir à température ambiante et les mettre au frigo.

    Il faut savoir que les yaourts gagnent en fermeté pendant encore 24 h, c'est pour ça que je ne les consomme jamais le jour de leur mise au frais mais toujours à partir du lendemain.

    Yaourts très bon !


    Petit clin d'oeil à Elisabeth, elle m'a envoyé un colis pour mon anniversaire, et dedans entre autres, ils y avait des chocolats et pâte de fruits, au bout d'une journée, il ne restait plus que ça...très bon également !


    Cake à la pomme

    Tour rapide 87


    Pour ce nouveau tour rapide en cuisine, je suis allée chez Chau7 du blog Les expériences culinaires de Chau7 et c'est Jenny du blog La cuisine de Jenny qui est venue ici.

    Il y a quelques années, j'avais le livre "Les cakes de Sophie", comme mes moules à madeleines, je l'ai prêté et on ne me l'a jamais rendu.

    En parcourant le blog de Chau7, c'est avec plaisir que je suis tombée sur cette recette de cake tirée de ce livre.

    J'ai changé la farine pour une farine sans gluten et le beurre car nous n'en mangeons pas pour de la purée d'oléagineux.

    Comme le sucre et les purées étant bien goûteux, je n'ai pas mis de cannelle car j'ai eu peur que cela fasse un drôle de mélange.

    J'ai moulé dans des moules à financiers car c'est plus pratique à emporter et cela fait des parts individuels.

    * 3 oeufs
    * 170 g de sucre - 125 gr de muscovado
    * 150 g de farine - 150 gr de farine de riz
    * 1/3 de sachet de levure - 1 cc de poudre levante
    * 150 g de beurre demi-sel - 1 cs de purée d'amandes complètes 1 cs de purée de noisettes
    * 1 belle pomme golden
    * 1 pincée de cannelle


    Préchauffez le four à 180°C.

    Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le sucre.

    Incorporez la farine, la levure.

    Ajouter les purées d'oléagineux.

    Remuez bien.

    Pelez la pomme et râpez-là au-dessus de la préparation.

    Mélangez.

    Versez le tout dans vos empreintes ou moule à cake et enfournez pour 30 à 40 minutes.

    Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau, elle doit ressortir sèche.


    jeudi 3 janvier 2013

    Nettoyant vitres






    Voici une recette très simple d'un produit super efficace et non polluant à moindre coût.


    • 1/2 l d'eau
    • 1/2 l de vinaigre blanc (crytal)
    • 20 gtes d'huile essentielle de votre choix (menthe poivrée, citrons, tea tree)
    • ancien flacon muni d'un vaporisateur

    Mélanger l'eau et le vinaigre, ajouter les HE.

    Attendre 4 jours avant l'utilisation.

    Vous pouvez nettoyer vos vitres avec du journal, pas ceux en papier glacé ou avec un tissus micro-fibres.

    Le vinaigre est acide, il s'attaque aux matières organiques, il dégraisse, désodorise et fait briller les carreaux.

    Plus besoin de frotter, il ne laisse aucune trace.

    mercredi 2 janvier 2013

    Nettoyant désinfectant multi-usage home-made


    *Article publié le 2 juillet 2010 *

    Toujours à la recherche de nouveaux produits fait maison, efficace, simple et pratique, je me suis dit que j'allais en fusionner 2 pour en faire qu'un.

    Nous connaissons tous la décoction des noix de lavages de Raffa, et j'ai ma décoction de thym pour désinfecter mes plans de travail et autres.

    Voici ma petite formule :

    • 100 grammes de noix de lavage fraîches
    • 2 l d'eau
    • 1 bouquet de thym séché
    • 3 cuillères à soupe de cristaux de soude
    • 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
    • 1 cuillère à café d'huile essentielle de romarin
    • 1 cuillère à café d'extrait de pépins de pamplemousse


    Je fais une décoction avec le thym et les noix, je mets le thym et les noix dans une casserole, j'ajoute l'eau avant de faire bouillir le tout.

    En effet, le principe de la décoction est d'amener l'eau avec les plantes à ébullition, contrairement à l'infusion où l'on insère la plante une fois que l'eau boue.

    Quand l'eau est portée à ébullition, je laisse encore chauffer 10 minutes à petit bouillon. Puis j'éteins ma plaque et je laisse l'ensemble reposer sur cette dernière refroidissant pendant 24h.

    Je refais chauffer et laisse bouillonner cette fois pendant 5 minutes, quand le liquide à un peu refroidi, j'ajoute les cristaux de soude, je mélange bien afin de les faire dissoudre.

    Une fois le tout à température ambiante, je le filtre et termine avec le bicarbonate ainsi que l'huile essentielle et l'extrait de pépins de pamplemousse.

    Il faut être très prudent avec les HE, j'ai mis du romarin et non pas du thym car il est très allergène, le romarin a de multiples propriétés, c'est entre autre un bactéricide très puissant et fongicide.

    L'extrait de pépin sert en plus de conservateur.

    Le bicarbonate de soude est un agent nettoyant et désodorisant.

    Les cristaux de soude sont aussi nettoyant et dégraissant.

    J'ai utilisé les noix qui me restaient, pour mon prochain produit, je mettrai soit du savon noir, soit du savon de Marseille ou si d'ici là si j'ai sauté le pas et fais mon savon moi même j'en mettrai.

    Je vais commencer à utiliser ce produit dans 4 jours, je vais le laisser poser afin de créer une synergie entre les ingrédients.

    Je laisse toujours mes produits que ce soit cosmétiques ou pour la maison, poser quelques jours de 4 à 7.

    Ce n'est pas une invention de ma part, c'est le produit d'une réflexion commune, lorsque je vais sur les blogs de Raffa et autres personnes qui font leurs produits "maison", en lisant les propriétés des ingrédients eux-même, en me plongeant dans les encyclopédies, en faisant et refaisant les produits, petit à petit ils se mettent au point "tout seul", je les utilise et car j'aime jouer à l'apprentie sorcière, je me lance et relance dans une autre expérimentation.

    Je vois un produit quel qu'il soit et qui me fait envie dans le commerce, la 1ère chose qui me vient à l'esprit est, je vais le refaire à ma sauce, mon terrain de jeux est ma maison et mes cobayes, ma famille et mes amis...

    C'est très enrichissant.


    *AJOUT DU 30 OCTOBRE 2010 *

    J'ai déjà utilisée un bouteille de ce produit, il m'en reste une que je viens d'entamer, c'était une sorte de test, car j'ai gardé exprès la bouteille sous l'évier, je voulais voir sa durée de conservation.

    J'ai pu constater que le produit ne sentait pas le moisi, qu'il n'y avait rien de suspect et qu'il nettoyait toujours aussi bien.





    Enjoy :)

    Lessive linge 2/2


    Encore un billet sur la lessive me direz-vous, en fait oui et non, oui et bien parce que c'est le 3e et non car c'est plutôt une recherche vers la texture idéale, texture que je n'ai pas encore trouvée avec le savon 100% coco.

    Quand je prends les proportions données par Meselféesbulations, pour un savon de Marseille comme base de savon, la texture est top, par contre avec un savon de castille, c'est une horreur, la lessive était tellement gélifiée, qu'il m'a été impossible de la mettre en bouteille et à la fin, elle restait dans ma boule doseuse...

    Avec le 100% coco, la texture est trop dense, à tel point que je la laisse dans ma marmite et que j'utilise une cuillère à soupe pour la doser.

    Après quelques essais, j'en suis arrivée à une texture légère et acceptable, je continue bien sûr mes expériences, mais je vous livre ici, ma dernière :

    Les ingrédients et matériel :

    • 150 g de savon 100% coco (végétaline)
    • 109 g de cristaux de soude
    • 115 g de bicarbonate de soude
    • 2,25 l d'eau répartie (1l pour dissoudre le savon, 300 ml pour dissoudre les cristaux et 700 ml à la fin et 250 ml si la texture en début de cure est trop épaisse)
    • 2 cuillères à café d'HE
    • un économe
    • une petite cuillère
    • un fouet à main
    • un mixeur plongeant (à pied)


    Je prends une marmite dont je n'ai plus l'utilisation en cuisine, elle est restée longtemps au sous sol, en attente de recyclage...

    Quand je me suis décidée à faire ma lessive, j'ai fait des recherches sur internet mais aussi dans des livres et encyclopédies diverses, aussi dans de vieux almanachs et j'ai pu observer que toutes les formules se ressemblaient, seules les quantités variaient que l'on préconisait de la laisser poser de 24h à 48h.

    J'ai une certaine expériences avec les huiles essentielles, là aussi j'ai pu observer qu'il fallait un minimum de 4 jours de pose pour leurs laisser le temps de former une symbiose.

    Méthode :

    Il faut transformer le savon en copeaux à l'aide soit d'un mixeur soit d'un économe, comme le savon est assez mou, avec l'économe c'est rapide et surtout économique en énergie  et en eau car pas besoin de tout sortir, ensuite laver sans parler du coût d'électricité....

     Faire bouillir 300 ml d'eau et y mettre à dissoudre les cristaux de soude.

     Faire chauffer 1l d'eau avec les copeaux et laisser fondre à feu doux et remuant légèrement sans faire de mousse.

    Laisser le savon et les cristaux de soude refroidir jusqu'à température ambiante, il faut être patient, car la température est très importante.

    Quand tout est à température, dans le savon liquide, mettre le bicarbonate, mélanger avec le fouet, les cristaux de soude, mélanger et 700 ml d'eau froide, là prenez le mixeur plongeant et donnez quelques impulsions, la texture apparaît, comme des oeufs en neige ferme.

    Mettre les huiles essentielles, vous pouvez soit en mettre une ou faire un complexe.

    Voici la texture finale, si vous la voulez un peu plus fine, il faut rajouter de l'eau dans les 2 premières heures en mixant bien, si vous le faites après, l'eau ressortira quelques jours après, en soit ce n'est pas très grave, il suffit de mélanger le tout.



    La "cure" :

    Les 2 premiers jours, je laisse la casserole avec le mixeur, car je mixe à peu près 3 fois par jour, le matin, le midi et le soir, je m'arrange pour faire cette lessive le samedi matin, je prépare tous mes ingrédients la veille.

    Le dimanche soir, après un dernier mixage, je descends ma casserole au sous sol, dans ma petite buanderie et je la laisse jusqu'au vendredi jour de lessive.

    Cette lessive s'utilise jusqu'à 40 ° au delà en dehors du fait que laver son linge à plus haute température n'est pas écologique du tout, le bicarbonate qui la compose va se décomposer.

    Je l'utilise avec une boule doseuse, j'en mets l'équivalent de 2 cuillères à soupe soit à peu près 60 ml.

    J'ai des balles de lavage, 6, pour les tâches, j'utilise un savon détachant végétal aux HE, le prochain je le fais moi même.

    Avec ces dosages, j'ai une texture qui se rapproche de ce que je veux..

    Bonne lessive


    Lessive linge 1/2


    Le savon 100% coco est idéal, il est dur en fine couche à l'extérieur et mou à l'intérieur, pas besoin de sortir son robot pour le mixer, j'ai fait des copeaux facilement avec un économe sans que cela me prenne un temps fou et la main et le bras en compote...

    Je voulais une lessive 100% home made, j'avais tous pour la réaliser.

    J'ai pris donc mon bloc de savon, il pesait 197 g, je voulais une lessive plus compacte, alors j'ai décidé de mettre :



    • 3 litres d'eau (adoucie et osmosée)
    • 200 g de savon en copeaux
    • 200 g de cristaux de soude pour un gel plus épais sinon mettre 150 g
    • 200 g de bicarbonate de soude
    • 2 cuillères à café d'huile essentielle



    Méthode :

    Je fais bouillir 400 ml d'eau que je verse dans un pot à bec verseur, je mets à dissoudre mes cristaux de soude, afin qu'ils aient le temps de refroidir.

    Je mets dans une casserole mes copeaux de savon, je rajoute 1 l 300 (1300 ml) d'eau, je chauffe doucement jusqu'à ce que le savon soit totalement dissout.

    Il faut laisser refroidir le mélange afin de pouvoir incorporer le reste des ingrédients.

    Il est important de savoir qu'à  partir de 60°C, les liaisons chimiques se défont et le bicarbonate de soude se dissout et perd donc ses propriétés (source : « Vertus, secrets et bienfaits du bicarbonate », par Béatrice Montevi, aux éditions Anagramme), il faudra donc l'incorporer une fois le liquide tiède.

    C'est pour ça que je mets les cristaux à dissoudre en premier lieux.

    Donc une fois le mélange à température (tester au doigt), ajouter les cristaux, le bicarbonate, 900 ml d'eau froide, remuer à l'aide d'une cuillère en bois et mixer avec un mixer plongeant jusqu'à refroidissement.

    Ajouter les HE.

    Laisser poser, mixer avec 100 ml d'eau froide.

    Je laisse poser 7 jours à même la casserole, j'en ai une que je réserve qu'à cette usage.

    Je mixe 2 fois par jour avec de l'eau, j'utilise à peu près 400ml d'eau pour le mixage, c'est variable, c'est en fonction de la texture voulue.

    Cette fois j'ai obtenu un gel compact, pour la prochaine fois je mettrai moins de cristaux, 150 g et je laisserai les  200 g de bicarbonate.

    J'ai testé la lessive, elle est mieux que celle que je faisais avant.

    Je n'ai rien rajouté, ni vinaigre, j'ai un adoucisseur d'eau donc je n'en ai pas besoin, mais je n'ai pas eu besoin de percarbonate non plus.

    J'ai mis sur les tâches du savon détachant et pour celles qui me paraissaient plus "dures" j'ai rajouté un peu de lessive, très bon résultat.

    J'en mets à peu près 60 ml dans une boule doseuse plus les balles de lavage.

    Pour la laine, il faut mettre la lessive dans le bac car il peut sinon en rester sur le linge.

    J'ai obtenu à peu près 3l de lessive, je vais essayer de calculer le nombre de machines que je vais pouvoir faire, mais ça ne va pas être évident car il faut que j'y pense, et je ne vais pas pouvoir m'empêcher d'en distribuer à droite et à gauche pour convaincre les gens d'en faire eux-même...


    Ajout du 29 juillet 2010 :

    Je n'ai pas tenu le compte des machines, la lessive s'est gélifiée et il m'a fallut secouer le bidon à toutes les utilisations, à la fin du 1er bidon, j'ai rajouté de l'eau pour rendre la lessive plus liquide et de ne pas en gâcher, le résultat a été top, linge propre, ce qui me fait dire que ma lessive était vraiment concentrée.

    Pour le 2e bidon, j'ai mis 40 ml au lieu de 60, j'arrive en fin de bidon, du coup là encore j'ai rajouté de l'eau.







    Enjoy !

    Le 100% coco (lessive de soude)


    C'est un savon à O % de sur-graissage !

    C'est une recette toute simple et vite faite, tellement vite faite que je vais mettre plus de temps à vous décrire la chose qu'il en faut pour la réaliser.

    En fait je voulais le réaliser avec des perles, n'ayant que de la lessive de soude, lessive qui datait des nos derniers travaux et non de fabrication de savon, je l'ai utilisée.

    • 300 gr de végétaline
    • lessive de soude à recalculer
    • 1 saladier
    • 1 mixer plongeant

    J'ai fait fondre ma végétaline au micro-onde en partie, mélangé afin que le bloc non fondu le soit tout en refroidissant le reste, j'ai pesé et versé ma lessive dans un verre mesureur, quand la végétaline a été à température, j'ai versé dedans la lessive et j'ai mixé le tout.

    La trace n'est pas arrivée aussi vite que pour mes précédents savons avec des perles, mais je ne me suis pas inquiétée pour autant.

    J'ai moulé ma pâte dans des moules individuels ; je l'ai fait dans la journée du samedi, je les ai démoulé le lendemain et j'ai fait ma lessive pour le linge exceptionnellement le dimanche, car le savon pour le linge n'a pas besoin de cure, car plus il est caustique et mieux c'est pour les tâches !


    En réalisant cette recette, j'ai pris toutes les précautions d'usage, car la lessive de soude est un produit caustique qui peut causer de graves brûlures pour la peau et les muqueuses comme toues les bases fortes.



    Enjoy !



    mardi 1 janvier 2013

    Liquide vaisselle


    Quand j'ai commencé à faire ma lessive pour le linge, j'avais trouvé quelques formules pour du produit-vaisselle, ayant un lave vaisselle, et lu les commentaires peux encourageants de personnes ayant testé, sans utiliser de produit concentré déjà fait, dans leur formule, je ne m'y étais pas vraiment intéressée.

    Suite à une demande de ma soeur qui cherchait une formule voir son article ICI, j'ai décidé de reprendre mes notes et de faire un liquide vaisselle.

    A l'époque, j'ai noté que les utilisateurs se plaignaient principalement du pouvoir moussant très faible et de son épaisseur.

    Voici les produits que j'ai utilisé et leur %

    Mousse de babassu à 2 % - Pour améliorer le pouvoir moussant

    Huile de ricin sulfatée à 1% - Qui va servir de dispersant pour la mousse de babassu (qui est dérivée des acides gras de l'huile de babassu) et de l'huile essentielle.

    Glycérine à 2 % - Pour hydrater et maintenir l'eau dans le flacon et sur la peau (humectant)

    Eau à 85 %

    Savon à 10 % - ici le 100% coco que j'utilise pour le linge

    Vinaigre blanc - 1 cuillère à soupe

    Huile essentielle de romarin 20 gouttes - Antiseptique, antibactérienne, antifongique, cicatrisante, aphrodisiaque...

    Vous pouvez l'utiliser en synergie avec une autre HE, comme la lavande, la citronnelle ou le gingembre.

    La méthode facile :

    Faire fondre le savon préalablement râpé dans une casserole avec l'eau à feu doux.

    Laisser tiédir.

    Mélanger ensemble l'huile de ricin, l'HE et la mousse de babassu.

    Ajouter ce mélange à l'eau savonneuse, en remuant doucement afin de ne pas créer de mousse et mettre le vinaigre.

    Mettre en bouteille.

    Ce n'est pas un produit épais, vu le % d'eau, mais en ajoutant de l'agar-agar, de la xanthane voir de la gomme guar, on peut remédier à cet inconvénient si c'en est un.

    Avec deux giclées de ce produit j'ai fait une vaisselle de 4 personnes tranquillement.

    C'est un liquide qui se rince facilement.

    La formule qui est basique peut être améliorée en ajoutant, du bicarbonate et/ou des cristaux de soude (carbonate de sodium) pour améliorer son pouvoir dégraissant, mais je trouve que pour l'usage que j'en fait, avec mon lave-vaisselle, je n'en ai pas besoin de plus.

    Avec le temps, le produits s'est gélifié, il a épaissit et devenu visqueux sans que cela n'est altéré sa qualité.

    Bonne vaisselle !

    Enjoy !

    Gommage lavande sucré aux huiles végétales et Ylang-Ylang


    Avant je me faisais des gommages à base de miel et de noix de coco râpée.

    Je me suis intéressée au sucre de canne plus tard car au fil de mes lectures, j'ai découvert que c'était un produit particulièrement précieux pour la peau et notamment les gommages.

    Son grain agit comme exfoliant mécanique, comme tous les grains mais aussi chimiquement ; en fondant, il produit de l'acide glycolique, le plus petit acide de fruits qui contribue à l'élimination des cellules mortes, stimule l'activité cellulaire et améliore l'hydratation de la peau et du coup son aspect.

    Il est adapté aux peaux matures, sèches, acnéiques, ainsi qu'aux peaux sensibles.

    Vous trouverez différentes tailles de grains selon le sucre, il faut en prendre du brut de préférence, issu du commerce équitable.

    La taille du grain est importante selon l'usage du gommage, pour le corps ou pour le visage.

    Les huiles végétales de ce gommage, nourrissent et protègent la peau, la lavande et l'Ylang-Ylang donnent un parfum des plus envoûtant...

    J'ai fait ce gommage pour Emma lors d'un swap sur "Le boudoir des cosméteuses".

    Pour un bocal d'environ 200 ml (6 à 8 gommages)

    - 25 ml d'huile de pépin de raisin
    - 25 ml d'huile d'olive
    - 25 ml d'huile d'amande douce
    - 170 g environ de sucre de canne brut (Rapadura pour moi)
    - 17 gouttes d'huile essentielle de lavande
    - 22 gouttes d'huile essentielle d'Ylang-Ylang complète

    Dans un bocal propre et stérilisé, mélangez les huiles végétales et les huiles essentielles.
    Fermez le bocal et secouez le bocal doucement pour que les huiles soient bien mélangées.
    Verser le sucre petit à petit à l'aide d'une spatule en mélangeant bien entre chaque ajout jusqu'à épuisement du sucre.

    C'est un gommage qui s'utilise sur peau mouillée, prélever un peu de gommage en veillant à ne pas mouiller le contenu du bocal avec une cuillère et non pas avec vos doigts afin de ne pas contaminer (non pas que vous ayez les doigts sales ) le reste du produit. Appliquez zone par zone, et massez doucement en faisant des mouvements circulaires. Laissez reposer quelques minutes sur la peau afin que l'effet chimique du sucre agisse.
    Rincer à l'eau tiède sans utiliser de savon.

    J'adore le faire sur mes pieds, mes coudes et mes genoux, mes jambes sont toutes douces et ça sent divinement bon...

    Vous pouvez changer les huiles végétales et essentielles, c'est selon ce que vous recherchez en plus du gommage, pour les femmes enceintes ou allaitante, ne pas mettre d'huile essentielles.

    Ce gommage se conserve plusieurs mois au sec.

    Il est important aussi que vous respectiez les règles élémentaires d'hygiène concernant la fabrication de ce produit.

    Je ne serai pas tenue responsable de ce que vous en faite.