lundi 31 décembre 2012

Connaître la catégorie d'une huile végétale.


Les huiles végétales sont des trésors de la nature tout comme les huiles essentielles .

Je me suis très vite rendu compte que ce n'était pas juste des corps gras, qu'est-ce qui se passait au niveau de la peau, pourquoi on appelait certaines huiles "sèche" d'autres "précieuse" et encore d'autres qui étaient plus pour les massages et d'autres contre-indiquées...

Qu'est-ce qu'était leur point de fusion, extraction à froid, vierge...

Je ne ferai pas une conférence sur l'extraction et la méthode, ce qu'il faut savoir et, pour une garantie d'une huile qui ne soit pas trafiquée, il faut qu'elle soit  vierge d'une 1ere pression à froid ce qui nous garantie une huile "crue".

Le terme de "vierge" nous indique que son extraction à froid a été fait par des procédés mécaniques et sans solvant.

La Première pression consiste à écraser et à presser mécaniquement le grain, l'huile peut subir une dernière étape la désodorisassion.

La Première pression à froid nous indique que la graine a été écrasée et pressée mécaniquement et à basse température pour ne subir par la suite aucun autre traitement.

Les huiles sont classées entre autres en trois catégories :


  • siccative, 
  • semi-siccative 
  • non siccative.

La siccativité d'une huile est son aptitude à "sécher" à l'air.

Indice d'iode nous donne une indication sur sa catégorie.

Cet indice n'a rien à voir avec l'indice de saponification qui est le nombre de mg de naOH nécessaire pour saponifier 1 g de l'huile.

* Les HV (huile végétale) non siccatives sont celles qui restent liquide à la température de la pièce.

Elles ne forment pas de film au contact de l'air, elles sont les mieux adaptées pour les peaux normales et sèches.

Ce sont les meilleures huiles pour les massages.

Indice d'iode inférieur à 110.

L'huile d'olive et l'huile d'amande douce



* Les HV semi-siccatives, elles forment une fine pellicule quand elles restent plus ou moins longtemps au contact de l'air.

Elles peuvent être utilisées aussi pour les peaux normales et sèches.

On peut les utiliser en petites quantités pour les huiles de massage.

Indice d'iode compris entre 110 et 150.

L'huile d'arachide et l'huile de tournesol.


* Les siccatives quand à elles, forment très rapidement un film au contact de l'air, elles ne sont pas recommandées pour les massages.

Elles peuvent être utilisées dans les crèmes, lait et lotion car l'émulsion va altérer leur siccativité.

Indice d'iode supérieur à 150

L'huile de ricin et l'huile de lin



Il y a encore bien d'autres choses à savoir, comme le taux de graisses saturées et insaturées et la relation qu'il y a avec la saponification...

 Enjoy

Gommage Muscovado bio


Voici un gommage très intéressant, j'ai pris du sucre Muscovado car c'est un sucre de canne complet, non raffiné donc riche en acides de fruits.

C'est un sucre humide, ce qui fait que le gommage ne sera pas "abrasif", bien que gommant mécaniquement et chimiquement grâce à ses acides de fruits dont je parle plus haut.

Pour les huiles, j'ai couplé l'huile de germe de blé qui est nourrissante, régénérante, protectrice et anti-âge.

Elle est grasse, peu pénétrante et très odorante, c'est pour ça que je l'ai couplée avec l'huile de macadamia dans laquelle des gousses de vanille ont macérées un certain temps cette huile est excellente comme huile de massage, elle est nourrissante et comme la cire de Jojoba, elle possède une composition d'acide gras proche du sébum.

Le sucre Muscovado est un sucre compact.

C'est un gommage qu'il faut travailler, l'écraser afin qu'il ne forme pas de bloc.

Vous devez avoir comme résultat final, la même texture que du sable de mer gorgé d'eau.

Voici comment je procède :

Je prends 50 g de sucre que je mélange à 150 g d'huile végétale dans un bol peu profond.

Je mélange le tout très intimement et après à l'aide d'une cuillère à soupe je l'écrase le long de la paroi, jusqu'à obtenir ce résultat :

Je le laisse poser quelques jours afin de laisser la symbiose se faire.

Il peut être utilisé pour le visage, les lèvres, éviter le contour des yeux, et le corps.

Tout les produits utilisés viennent du magasin "La vie Claire"





Crème hydratante 3 en 1


Billet publié en novembre 2010

Voici ma dernière formule de crème, spécialement conçue pour une peau avec de très légères couperoses, de l'eczéma et des petits boutons d'acné hormonaux.

Elle va être utilisée par 3 personnes différentes.


Phase huileuse  :

Huile végétale Calophylle inophyle bio (salon Marjolaine)

Cire liquide de Jojoba (salon Marjolaine)

Huile végétale d'olive vierge 1ère pression à froid bio

Olivem 1000 (Les Utiles de Zinettes)

Alcool cétylique (Les Utiles de Zinettes)



Phase aqueuse  :

Hydrolat d'Hélichryse Italienne bio (Mag Bio)

Hydrolat D'Hamamélis bio (Mag Bio)

Hydrolat de Bleuet bio (Mag Bio)

Glycérine



Ajout  :

Huile essentielle Petits grain Bigarade (salon Marjolaine)

Huile essentielle Manuka (salon Marjolaine)

Huile essentielle Hélichryse Italienne (Mag Bio)

Miel de Manuka (Mag Bio)

Extrait Pépins Pamplemouse (Mag Bio)


Zoom sur les ingrédients :


Huile végétale Calophylle inophyle bio est une huile précieuse, elle est circulatoire et fluidifiante, cicatrisante, elle favorise la régénération des tissus cutanées et abîmés et donne de la souplesse et de l'élasticité à la peau.

Elle est anti-inflammatoire, anti-infectieux et antalgique doux.

Elle protège du soleil.

Elle est utilisée pour les problèmes d'eczéma, psoriasis, mycoses.

Lutte contre les cicatrices et vergetures même anciennes et la couperose.

Elle est très odorante.

Cire liquide de Jojoba est extrêmement riche en anti-oxydants naturels ; elle est reconnue comme étant un des facteurs anti-vieillissement les plus efficaces qui soit et un des meilleurs régulateurs du flux séborrhéique.

Elle a la capacité de corriger le "ciment" des couches supérieures de la peau.

Hydrolat d'Hélichryse Italienne bio active la circulation cutanée, il atténue les rougeurs et les cernes, anti-inflammatoire, il apaise les irritations et rougeur.

Il est cicatrisant et favorise la régénération des cellules, astringent, il tonifie et raffermit les tissus.

Lutte contre la couperose, les cicatrices d'acné, l'eczéma et les rougeurs

Hydrolat D'Hamamélis est astringente, purifiant et c'est un tonique cutanée, il apaise et soulage les irritations de la peau, il active la micro-circulation et raffermit la peau.

Lutte contre la couperose, c'est un soin pour les peaux sensibles, irritées et délicates.

Hydrolat de Bleuet bio est décongestionnant, calmant et régénérant, il rafraîchit, stimule et éclaircit le teint, il tonifie le tissus cutanée, il est antiseptique et anti-inflammatoire, il soulage et atténue les petites irritations.

Glycérine assouplit et détend la peau, elle la protège de la déshydratation, elle est adoucissante et antiseptique.

Huile essentielle Petits grain Bigarade est une HE régénérante et revitalisante, elle est anti-inflammatoire, anti-infectieuse et anti-bactérienne, elle sert aussi de conservateur.

Lutte contre l'acné et l'eczéma.

Huile essentielle Manuka est un puissant anti-infectieux, elle prévient les imperfections, anti-bactérienne, anti-fongique, sert également de conservateur, elle est déconseillée chez la femme enceinte et allaitante.

Huile essentielle Hélichryse Italienne elle est cicatrisante, astringente, elle lutte contre les plaies, les cicatrices, les vergetures, l'acné et l'acné rosacée, et le vieillissement cutané.

Miel de Manuka est un anti-inflammatoire et un antiseptique puissant.

Extrait Pépins Pamplemouse est un antibiotique naturel, il est fongicide et microbicide, c'est aussi un conservateur.

La texture est légère  fluide, et souple, elle pénètre facilement sans laisser de film sur la peau, peut être appliquer avant un fond de teint.

 C'est une très belle crème.

 En image (Photo prise par Laëtitia merci) :




Fluide pour peau mixte


J'ai concocté une fluide pour notre amie Claire à l'occasion d'un concours sur le forum "Des tambouilleuses", je l'ai fait aussi pour Laëtitia qui la tout de suite adoptée.

Depuis quelques temps j'ai fait beaucoup de test avec le duo gelisucre (émulsifiant) et xanthane (gomme) et j'ai enfin trouvé le bon équilibre.

Je les utilise à froid afin de préserver pour les actifs des produits.

Fluide visage peau mixte :

Phase huileuse 17.5 % 8.75 grammes
Abricot            9 %  4.5
Macadamia    8 % 4.25



Phase aqueuse             70 % 35
Hydrolat de thé vert     36 % 18
Hydrolat d'hamamélis 34 % 17

 
Actifs et conservateurs 12.5 % 6.25
Fragrance  1.40 % 0.7   (26 gouttes)
Gelisucre 7 %          3.5
Xanthane 0.5 % 0.25
Bacti-pur 3 %          1.5
Cosgard 0.60 % 0.3  (10 gouttes)



TOTAL 100 %  50 GRAMMES




dimanche 30 décembre 2012

Harira au poulet

Tour rapide 86




Pour ce nouveau tour rapide en cuisine, je suis allée chez Yousra du blog La dolce vita et c'est Marielle du blog Tables gourmandes de Marielle qui est venu ici.

J'adore les soupes marocaines, j'en ai justement trouvé une chez Yousra, très bonne et très goûteuse  nous avons apprécié les saveurs.

Ingrédients :

  • 1 blanc de poulet (2 pour moi)
  • 1 oignon râpé (émincé pour moi)
  • 2 gousses d'ail 
  • 1 carotte 
  • 1 courgette
  • 1 pomme de terre  1 aubergine
  • 1 navet 1 poivron rouge
  • 1/2 bouquet de coriandre 1/2 bouquet de menthe
  • 1 cc de paprika
  • 1 cc de carvi 1cc de cumin
  • 1 cc de ras el hanout 1/2 c de graine de coriandre
  • 1/2 cc de poivre noir
  • sel
  • 2 cs d'huile
  • 1 cs de concentré de tomate
  • 2 cs de farine
  • 3 cs de vinaigre
Dans une cocotte faire revenir dans un 1er temps le poulet à sec, réserver.
Dans cette même cocotte, ajouter l'huile et y faire revenir tout les légumes coupés en dés, la menthe et les épices.
Couvrir d'eau à hauteur et ajouté le poulet.
Yousra dilue le concentré de tomate en fin de cuisson, moi je l'ai ajouté en début à cet étape de la recette.
Laisser cuire à feu doux 30 minutes.
Je n'ai pas ajouté le mélange farine/vinaigre.
Otez le poulet et mixer les légumes.
Effilocher le poulet.
Assaisonnez en sel selon le goût.
Servir aussitôt et parsemez l'assiette ou le bol d'effiloché de poulet.



Madeleines en habit de financiers

Tour 204



Pour ce nouveau tour en cuisine, je suis allée chez Syldum du tout nouveau blog A table...on mange...!! et c'est PiRoMa du blog Quelques grammes de gourmandise qui est venu chez moi.

Cela fait bien longtemps que je n'avais pas fait de madeleines, je me suis dit que c'était l'occasion rêver.

J'ai changé quelques ingrédients et diminué certains afin d'adapter la recette à notre cuisine et à nos goûts.

Je n'ai pas retrouvé mes empreintes à madeleines, j'ai dû les prêter  et comme je ne note jamais ce qui part de chez moi, et bien je ne sais pas dans quelles cuisine elles se trouvent, en tout cas plus dans la mienne !

Qu'à cela ne tienne "Nullus tenetur ad impossibile" (Nul n’est tenu à l’impossible) comme disait St Thomas d'Aquin mais quand même, j'ai pris mes empreintes à financiers.


J'ai eu de belles madeleines avec de jolies bosses et comme nous les aimons !

Ingrédients de Syldum :  Mes ingrédients :

  • 125 gr beurre - 75 gr de beurre de cacao
  • 125 gr farine - farine de petit épeautre (pour une version sans gluten farine de riz)
  • 125 gr sucre - 75 gr de sucre blond de canne
  • Vanille (liquide pour moi) - 1 cc de vanille en poudre
  • 4 oeufs
  • 1 sachet de poudre à lever 

Mettre le four à préchauffer à 180° C (TH6)
Faire fondre le beurre au bain marie.
Mélanger les ingrédients secs ensemble.
Quand le beurre est fondu, l'ajouter aux poudres, bien mélanger et ajouter les oeufs, un à un.
Bien travailler la pâte et mettre dans les empreintes.
Enfourner pour 15 minutes.
Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau, elle doit ressortir sèche.






Fleur de cake

Tour 203

Pour ce tour en cuisine, je suis allée piocher chez Séverine du blog Le petit monde de Séverine et c'est Stephmagg0107 du blog Emulsion de saveurs qui est venue ici.

Je me suis arrêtée sur ce petit cake qui m'a fait très envie.

J'ai dû changer quelques ingrédients pour l'adapter à nos habitudes alimentaires et à notre goût car nous ne mangeons pas très sucré même concernant les gâteaux et desserts en particulier et pour les farines, elles sont sans gluten.
Tout les ingrédients sont bio.

Ingrédients de Séverine : Mes ingrédients :
  • 150 gr de farine - 75 gr de farine de riz et 75 gr de farine de coco 
  • 150 gr de sucre aromatisé - 80 gr de sucre muscovado 70 gr de noix de coco en poudre
  • 2 oeufs - idem
  • 10 cl d'huile d'olive - idem
  • 12 cl de lait de soja - lait de quinoa
  • 1 sachet de levure chimique - 1 sachet de poudre à lever 

Comme Séverine, je suis allée au plus simple, j'ai battu les oeufs avec les liquides, mélangé les poudres et les ai incorporé au liquide, mis en moule et enfourné 30 minutes au four préchauffé à 180 °C (TH6).

Voici un petit cake excellent, à refaire.




L'île au enfants - yaourts Gloubi-boulga

Je participe au tour régressif

Quand j'ai vu ce thème, j'ai tout de suite pensé, aux fraises tagada et aux carambars, à Casimir ainsi que son gloubi-boulga...ses couleurs bien flashys.

J'ai voulu faire un truc que je n'avais jamais fait, et referai jamais.

J'utilise pour faire mes savons et cosmétiques, des colorants et arôme pour la cuisine, je les ai donc invités dans ma cuisine.

Voici donc les yaourts que j'aurai aimé manger dans mon enfance...




  • 750 ml de lait de soja
  • 125 ml de yaourt de soja (ou ferment)
  • 2 cc d'arôme de caramel bonbon
  • 2 cc d'arôme fraise bonbon
  • 1 pointe de couteau de colorant jaune
  • 1 pointe de couteau de colorant vert
  • 1 pointe de couteau de colorant bleu azur
Faire tiédir le lait, diluer votre yaourt dans un peu de lait que vous rajouterez au reste de lait.

Divisez votre lait en deux et ajouter dans l'un l'arôme fraise et dans l'autre l'arôme caramel.

Mettre en pot, prendre un peu de lait de chaque pots et diluer la pointe de couteau de chaque couleur, j'en ai fait deux de chaque. 

J'utilise la Multi-délices de seb, avec le 1er programme que je laisse 10h.

samedi 29 décembre 2012

Panier à offrir : Sucre vanillé à la cannelle


Il y a quelques temps, j'avais fait un échange avec Sylvia, une jeune femme des Îles, qui m'avait envoyé entre autres de l'écorce de cannelle, c'est la 1 ère fois que je voyais la cannelle sous cette forme plutôt habituée à l'utilisé sous forme de bâtons.

Comme il m'en restait un peu, j'ai décidé de faire du sucre à la cannelle.

Je décidais donc de le faire après avoir rangé mes courses.

Ayant fait mon sucre vanillé, je n'avais plus de gousses de vanille, j'en ai donc racheté, ça fait parti des mes indispensables tant en cuisine qu'en cosméto, j'ai toujours au moins 2 gousses, sauf aujourd'hui...

En rangeant mes courses, je me suis dit que ces gousses iraient très bien avec ma cannelle.

Avec le flash de l'appareil, le sucre est blanc, ce n'est pas tout à fait exact, c'est du sucre de canne blond.

Et voilà, encore un sucre pour Noël, il fera fureur dans une compote de pommes ou un yaourt nature...ou pour sucrer une pâte à tarte pour une tarte aux pommes ou....enfin vanille et cannelle, un duo de choc !



En image :




Panier à offrir : Sucre vanillé


Chaque Noël c'est la même rengaine, qu'est-ce que je vais bien pouvoir offrir...

Il y a les incontournables, ce que j'appelle les valeurs sûres, grosse cotation en bourse !

Je vous présente donc mon sucre vanillé.

J'en fait tous les ans, mais ce n'est jamais la même version, l'année dernière, c'était du Rapadura,  l'année d'avant du Muscovado.

J'ai quand même un classique pour le reste de l'année fait avec du sucre de canne blond, il a un grain assez fin.

J'ai remarqué, que les personnes à qui j'offre ce sucre, ne savent pas trop quoi faire des gousses une fois le sucre fini.

Cette année, je l'ai fait avec du sucre de canne Roux.

Il a un grain moyen, le goût est plus prononcé que le Blond, comme il n'est pas raffiné, il a gardé sa richesse naturelle en sels minéraux.

Juste avant d'offrir ce sucre, je vais le moudre avec les gousses , le transformant en sucre fin pailleté de vanille.

J'ai pris 1 kg de sucre que j'ai divisé en deux parties égales de 500 gr, j'ai ouvert quatre gousses de vanille que j'ai coupées en morceaux et réparties dans les pots.

Voilà, les pots que je vais secouer régulièrement vont attendre bien sagement Noël.

En images :













vendredi 28 décembre 2012

Huilles essentielles au quotidien


Je suis allée faire un tour sur le site CIAO, je ne publie plus d'articles depuis très longtemps d'ailleurs.
J'ai donc décidé de rapatrier quelques vieux articles qui datent de fin 2002 début 2003, à cette époque j'étais très prolixe .

Voici donc un article sur les HE.

J'ai beaucoup plus d'expérience maintenant mais j'en ai encore tellement à apprendre, c'est un sujet merveilleux.

Il y a plusieurs ouvrages sur l'aromathérapie, celui que je vous conseille si vous abordez le sujet pour la 1ere fois est "Le guide de l'aromathérapie" de Monica Werner.

Il est vraiment génial, sa lecture est facile et très instructive.

J'ai beaucoup utilisé cet ouvrage pour me familiariser avec les huiles essentielles et leur utilisation au quotidien.

Une fois que j'avais compris les basics, en utilisant les huiles tous les jours, j'ai finit très vite par savoir sans me servir du guide quoi prendre pour tel problème car à force d'utiliser les plus courantes, je savais qu'elles étaient leurs vertus.

Maintenant, j'ai acheté "l'aromathérapie" de Nelly Grosjean qui passe pour être une spécialiste en la matière et "la bible de l'aromathérapie" de Nerys Purchon. Ce sont deux ouvrages très bien écrit et que j'utilise beaucoup.

Il y a pleins d'infos qui se complètent entre ces trois livres et je ne m'en séparerai pas car ils sont tous très utiles, mais ma préférence tend vers le 1er car c'est grâce à lui que j'ai découvert les huiles essentielles et s'il avait été écrit d'une façon "opaque", j'aurai sûrement laissé tombé le sujet qui peut sembler dans un premier temps laborieux.
Je vous conseille très vivement ces ouvrages dans cet ordre d'achat.

 Donc j’en ai finis de vous présenter les livres de base, passons aux conseils utiles et variés.
Il faut à tout prix ne pas ingérer les huiles essentielles de son propre chef surtout s’il on est profane en la matière.
Les HE (lisez Huiles Essentielles), à haute dose sont un poisson, ne perdez pas le point de vue que c’est un concentré actif de plantes et que certaines plantes sont dangereuse voir mortelles alors à très haute dose en HE cela veut dire que quelques gouttes. Par exemple sachez qu’il faut ne faut pas qu’une femme enceinte prenne de la menthe pouliot car elle peut perdre son enfant….

Imaginez que 200 kg de zestes de fruits donnent, après pression à froid, 1kg d’HE de citron…..

Voici les HE qu’il ne faut pas acheter en raison de leurs composants (sauf avis d’un spécialiste) : HE de rue officinale, d’aurone, d’amande amère, de boldo, de fenouil, d’acore odorant, de genévrier, de sabine, d’ansérine, d’armoise, de raifort, de sassafras, de thuya et de menthe pouliot, je pense qu’il y en a d’autre, mais je ne l’ai connais pas.

Conseils d’achat :

L’étiquette et le tarif du fournisseur doivent reprendre les données suivantes :

· Huile essentielle pure à 100% ; « identique à l’huile naturelle » signifie synthétique.
· La désignation latine de la plante aromatique.
· Le pays d’origine.
· Le mode de culture biologique ou traditionnelle, (c’est à dire avec pesticide et Cie)
· La partie de la plante utilisée pour l’extraction de l’huile.
· Le processus de préparation ; dans l’extraction, l’indication du solvant et une mention relative au contrôle des résidus.
· Le % d’additifs et de mélanges dans les huiles visqueuses telles que le benjoin du Siam, le mimosa et le tonka, souvent remplacés par de l’alcool ou de l’huile de jojoba pour en rendre l’utilisation plus facile.
· Le cas échéant, l’huile de support. Comme dans l’huile d’iris, qui non diluée est quasiment inabordable et dont le parfum ne s’épanouit qu’à dilution élevée.

Maintenant que vous avez trouvé vos HE, avant de les acheter dites-vous bien que si elles ne sont pas bios, elles auront des pesticides, engrais… berk !!!!

Qu’il faut que vous soyez sûr de votre magasins et que vous pourrez être renseigné et conseillé au mieux !
Il faut aussi savoir que certaines HE n’existent pas sous forme naturelle car elles ne peuvent obtenue que chimiquement, ceci parce que leur préparation naturelle n’est pas rentable ou que l’arôme de la plante ne peut être extrait sans dommage. C’est le cas du chèvrefeuille, des fleurs de violette, du lilas, du muguet, du freesia, de la fleur d’amandier et du lis.

Les HE doivent être conservées dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.
Les miennes je les conserve dans un coffret en bois.
Je les achète dans des magasins bio ou à Paris chez Eurosanté qui se trouve dans le 8e à côté de la gare St Lazare.

Comme huile de support je prends de l’huile d’olive qui est très hydratante et je trouve qu’elle est au top !
Pour ceux qui la trouvent trop « odorante », il a l’huile d’amande douce qui a un parfum neutre, et qui n’altérera pas les autres parfums de ou des HE mélangées.

Sachez que vous pouvez utiliser plusieurs HE ensemble, cela créera une synergie qui augmentera le spectre thérapeutique de l’huile obtenue et de ce fait en créera une autre. Pour ce faire il faut bien connaître les HE utilisées.

Il vaut mieux utiliser un diffuseur electrique qu’un brûle parfum car avec le diffuseur les huiles de sont pas chauffées, ce qui fait qu’elles gardent toutes leurs propriétés. Si vous utilisez un brûle parfum, il faut d’abord mettre l’eau et après les HE, dans le diffuseur il ne faut pas mettre d’eau.

Il ne faut pas pour un bain mettre directement les HE dans l’eau car elles ne se mélangeront pas et risque de vous brûler la peau.
Voici quelques mélanges, huile de massage, et bain qui vous intéresseront et que j’utilise fréquemment :

Pour la toux :

Mélange de base : 5 gouttes de basilic. 8 gouttes de lavandes. 6 gouttes de citron. 3 gouttes de sauge sclarée. 2 gouttes d’angélique. 5 gouttes de bois de cèdre.

· Un mélange à ajouter au bain dans ½ pot ou 1 pot de crème  – pour un bain complet.
· Dans un brûle parfum ou diffuseur électrique, mettre 3 à 5 goutte du mélange de base.
· En friction sur la poitrine, 5 à 7 gouttes du mélange de base dans 150 ml d’huile d’amande douce.

Piqûres d’insectes et autres boutons ou petites brûlures :
Massez légèrement avec de HE d’arbre à thé, sachez que c’est une des rares HE que l’on peut directement appliquer sur la peau sans hurler de douleur….
Il m’arrive d’avoir des boutons d’acné et je m’en sers régulièrement.

Pour bien dormir :

· A ajouter au bain, 1 goutte de jasmin. 3 gouttes de bois de rose. 1 goutte de vétiver. 3 gouttes de mandarine- dans ½ pot à 1 pot de crème fraîche- pour un bain complet
· Mélange relaxant pour enfants, (ne jamais laisser un brûle parfum ou diffuseur seul ou à porter des enfants car il y a risque de brûlure !!!), Je le mets 1 heure avant que les enfants se couchent dans leur chambre ; 3 gouttes de camomille romaine. 4 gouttes de bergamote. 3 gouttes de lavande. 1 goutte de rose. Dans un brûle parfum ou diffuseur.

J’en ai écrit beaucoup mais je sais que je n’ai que survolé le sujet, alors si vous voulez des conseils précis, en sachant que je ne suis pas experte, mais que je les utilise tous les jours, n’hésitez je peux peut-être vous aidez à soulager vos petits maux de tous les jours.

Enjoy

Trio de macérâts maison


J'ai fait 3 macérât, HV sésame/vanille, HV pépins de raisin/ vanille et HV pépins de raisin/fèves Tonka.

Pour les macérâts vanille, c'est tout simplement 250 ml d'HV et 2 grosses gousses charnues de vanille bourbon de Madagascar.

Pour le macérât Tonka, j'ai pris la même quantité d'HV de sésame et j'ai râpé dans mon moulin à café, 5 petites fèves que j'ai incorporé à l'huile.

L'huile de sésame est une HV très riche en acide gras (les bons), ce qui fait que c'est un HV très nourrissante.
Elle régénère, assouplit et protège l'épiderme contre les agressions extérieur, elle protège aussi des UV.
Elle réduit aussi les cicatrices.

Je trouve que c'est l'huile par excellence de l'hiver.

Elle est intéressante aussi pour des macérâts car très riche en vitamine E comme l'huile de pépins de raisin.

Je privilégie HV de pépins de raisin pour mes macérâts "cuisine" par rapport à l'huile d'olive, car elle a un goût neutre.

Je les ai fait le 20 décembre 09, je vais pouvoir bientôt les utiliser.

A gauche pépins de raisin/Tonka, au centre sésame/vanille et à droite pépins de raisin/vanille.



Protéines comment les remplacer : Oléagineux


Les oléagineux (amandes, noix, noisettes, cajou, sésame, pistaches, pignons, tournesol...)  sont une excellente source de protéines végétales, pour ne pas dire remarquable.

Ils sont de plus extrêmement riche en  minéraux (magnésium, fer non héminique,calcium...) vitamines (B, A et E) lipides in-saturés de qualité, dépourvus de cholestérol.

Ils ont des acides aminés complémentaires aux légumineuses, ces graines peuvent tenir une réelle place dans notre alimentation.

Entières, on peut les faire tremper dans de l'eau pour améliorer leur goût et leur digestibilité, en purée ou en lait, elles sont faciles d'accès et peuvent remplacer beaucoup d'ingrédients dans le cadre d'un régime végétarien et végétalien.

La purée d'amande crue, renferme une enzyme qui aide à digérer les amidons contenus dans les céréales, les légumineuses, les pommes de terre...

La purée de sésame est parfaite pour renforcer le système nerveux.

La purée de noisette est particulièrement reminéralisante.

Avec les purées, j'ai remplacé le beurre, fais du "faux mage", de la mayonnaise....

*source "Recettes gourmandes pour une vie meilleure" edts Guy Trédaniel

Protéines comment les remplacer : Spiruline l'alliée des végés...


J'ai écris cette article en 2003 pour le site CIAO, il date, mais il est toujours d'actualité.

J'en donne toujours à mon fils, dix ans plus tard, il n'a plus de problème de thyroïde  ses défenses immunitaires font très bien leur travail.

Je pense que la spiruline a aidé grandement à l'amélioration de sa santé ainsi que son allimentation dépourvue de lait animal, de sucre et céréales raffinés...

La spiruline est une algue qui a de multiples propriétés.
Il ne faut pas la confondre avec le fucus qui sont deux types d’algues très différents.
La spiruline ou algue bleue est un micro-organisme monocellulaire, ou micro-algue, très proche des bactéries. Ses filaments protéiques en formes de spirales (d’où son nom) sont riches en chlorophylle, et colorent en bleu-vert l’eau des lacs où elle se développe.
Le fucus est une algue marine à longue tige, elle provient de diverses espèces d’algues brunes nommées laminaires et est très riche en iode, minéral de base pour la prévention des problèmes thyroïdiens.
Il faut prendre plutôt de la spiruline si on a une suractivité de la thyroïde et du fucus si l’on a une hypo-activité.

La spiruline enrichit l’alimentation en protéines, vitamines et minéraux.
Elle aide à traiter la mauvaise haleine.

Quelques mots sur son histoire :

Les Aztèques et les Mayas utilisaient déjà cette plante aquatique pour ses éléments nutritifs essentiels.
Les algues bleues microscopique sont les 1e végétaux à être apparus sur la terre il y a trois milliard d’années. On estime que ce sont ces algues qui, durant un autre milliard d’années, jusqu’à l’apparition de la 1e plante, ont assuré la photosynthèse sur notre planète, modifiant ainsi complètement, par leur très importante production d’oxygène, la composition de l’atmosphère.

Les inconditionnels de cette plante lui attribuent entre autres pouvoirs, celui de stimuler la libido ou de réduire la perte de cheveux.
Bon, je suis septique…


Principaux effets bénéfiques :

La spiruline fait souvent partie des régimes végétarien et macrobiotique car elle est particulièrement riche en protéines ( 65 à 70 % grâce à ses filaments protéiques), en vitamines du groupe B, vitamine B12 et acide folique, entre autres, en caroténoïdes, en fer et en nombreux oligo-éléments.
Elle est d’ailleurs parfois cultivée en milieu renforcé en divers oligo-élément (chrome, sélénium, manganèse, molybdène…) ce qui lui permet d’apporter ces substances sous forme ayant une très bonne bio disponibilité.
De ce fait, certains chercheurs la considère comme « la ressource alimentaire du futur ».

En tant que source essentielle de chlorophylle, la spiruline est parfois utilisée pour lutter contre la mauvaise haleine.
Elle stimule le système immunitaire, elle aurait une incidence bénéfique sur le mauvais cholestérol sanguin et protège les cellules des dommages provoqués par les rayons X ou les métaux lourd comme le plomb.


Elle contient :

Des vitamines liposoluble ( provitamine A, vitamine E), des vitamines hydrosoluble (B3 niacine, B5, B6, B8, B9,B12, vitamine I) et de la vitamine C.
Des minéraux et oligo-éléments (calcium, phosphore, magnésium, fer, zinc, cuivre, potassium, protéines, isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, tryptophane, arginine et histidine.

Elle peut être consommée par tous, enfants, femmes enceintes, sportifs…
Ils n’y a aucune contre indication.

Elle se trouve sous plusieurs formes chez Flammant vert, elle est de très bonne qualité.

J’en donne à mon fils sous forme de cachets que j’écrasais le matin dans sa crème de soja au chocolat, ça colore en vert son bol, ses dents, et quand il me sourit, j’ai peur…car c’est vraiment effrayant la couleur, mais il est plié en 4 à chaque fois.

Aujourd'hui, il les prend tel quel avec son lait de soja.

Sa trisomie fait qu'il a des problèmes de défenses immunitaire, la spiruline les renforce.

Il avait aussi des problèmes de thyroïde, et depuis qu'il en prend ses analyses montrent une nette amélioration.

De plus il ne mange pas beaucoup, alors la spiruline plus le soja aide son organisme à fonctionner.

J’en prends aussi.

C’est un complément alimentaire très riche, indispensable à notre vie de fou et notre alimentation.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout malgré les quelques mots barbares que j’ai utilisé.

Enjoy

jeudi 27 décembre 2012

Carences en fer comment les éviter pour les végés


Le fer "sanguin" est le fer héminique, il est présent dans l'hémoglobine et la myoglobine c'est à dire dans le sang de la viande.

Elle en contient environ 40 %.

Le fer non héminique se trouve dans tout les autres aliments : végétaux, oeufs et produits laitiers.

Une alimentation omnivore classique apporte environ 15 % de fer héminique alors que chez les végétariens 100 % du fer est non héminique.

Le fer végétal est moins bien absorbé que le fer héminique et c'est pour cela qu'on ne cesse de dire que les végétariens sont à risques de carences.

C'est la solubilité du fer dans les intestins qui va déterminer son absortion, *les phytates (voir la définition en bas) associés donc au fer non héminique va le rendre insoluble.

Pour réduire la teneur des phytates dans les légumes secs et céréales, il faudra les faire tremper avant de les cuisiner, une fois grillé, les fruits oléagineux et céréales en sont appauvris.

Le tanin du thé et du café sont aussi des inhibiteurs, le mieux est de ne pas en consommer, mais ne dit-on pas que le mieux est l'ennemi du bien, alors je dirai, qu'il faut les boire en dehors des repas et en petites quantités.

Pour finir, le booster est la vitamine C, pas la dose journalière mais la dose absorbée pendant le repas.

Les légumes en contiennent mais les fruits et principalement les agrumes en sont très riches.

*Phytates : Composés phosphorés qui se lient à certains métaux, par exemple le fer, et empêchent leur absorption par l'intestin.

dimanche 23 décembre 2012

Confiture de lait

Tour n° 202



Pour ce nouveau tour en cuisine, je suis allée piocher chez Diwall du blog Carnet de 1001 recettes ma grande copine, qui je trouve est bien indulgente avec moi, vu tout les commentaires, hors sujet que je lui mets, heureusement que l'on ne peut pas bannir les gens de son blog comme sur les forums...et c'est Juriartiste du blog 2 Juriartistes Parisiennes qui viendra piocher ici.


Je voulais faire de la confiture de lait, mais pas avec du lait concentré sucré, car trop sucré.

J'avais vu une recette sur un blog fait avec du lait concentré non sucré, un blog familier, mais impossible de me souvenir lequel !!!

En allant chez Diwall, pour ce tour, je l'ai retrouvée, vous savez, il arrive parfois que l'on fasse des kilomètres pour trouver un truc qui en fait est juste à sa porte...

Diwall a obtenu 1 pot 1/2, j'ai pris les mêmes pots qu'elle mais j'en ai obtenu 1 plus un fond pour l'autre, je pense que cela dépend de l'évaporation du lait pendant la cuisson.

Merci Diwall, j'ai adoré !


  • 1 boite de lait concentré 400 g
  • 100 gr de sucre de canne blond bio, Diwall en a mis 200 gr
  • 1 cs de vanille en poudre, liquide pour Diwal

Verser, le lait, le sucre et la vanille dans une casserole, faire bouillir 2 minutes en tournant avec une cuillère en bois, afin que le lait ne monte pas, quand je dis en tournant, vous ne tournez pas autour de la casserole avec la cuillère, mais c'est le contenu de la casserole (quel humour).

Passé ce temps, baisser le feu, et laisser en surveillant et tournant pendant 45 minutes.

L'odeur de cuisson est divine.

Mettre en pot, laissez refroidir à température ambiante et réfrigérer.

Alors je dois dire que chaud, en dehors du fait que ça brûle la langue, c'est assez sucré, voir même trop, par contre froid c'est super tant pour la langue que pour le goût.

La prochaine fois, je testerai avec encore moins de sucre, parce que ça reste encore très sucré, mais en même temps c'est de la confiture, est la confiture est par excellence sucrée...



Velouté de potimarron

Tour 200
Pour ce nouveau tour en cuisine, je suis allée piocher chez Ayat du blog De l'Occident en passant par l'Orient et c'est Guiguiclic du blog Délices de Guigui qui est venue chez moi.

Je cuisine facilement la courge butternut, le potiron pas vraiment, parce que je n'aime pas ça, et le potimarron ça m'arrive.

Mon mari en a acheté deux, j'avais bien une idée pour un, recette à venir, mais pour l'autre, j'hésitais, quand je suis tombée sur ce velouté, l'affaire était dans le sac.

Nous avons beaucoup apprécié, et l'avons accompagné de boulettes végétariennes.

J'ai changé quelques ingrédients, nous sommes intolérants au lactose, donc j'ai pris en végétal, je n'ai pas mis autant de liquide afin que l'on est un velouté épais.

  • 1 potimarron de taille moyenne
  • 2 carottes
  • 20 cl de crème d'amande cuisine
  • sel et poivre
  • 20 cl de bouillon de légumes (eau + 2 cc de bouillon en poudre)
  • 10 cl de lait d'amande (maison)
  • 1 cc d'épices


Épluchez et videz le potimarron, épluchez les carottes, coupez le tout en morceaux.

Mettre les légumes dans une casserole, couvrez avec le bouillon et laisser cuire environs 20 minutes, les légumes doivent être fondants.

Quand les légumes sont cuits, hors du feu, ajouter la crème, les épices et mixer, ajouter le lait jusqu'à l'obtention de la texture désirée, ajuster l'assaisonnement si besoin.

Dégustez chaud.


Petits pots de crème vanillée

Un tour en cuisine n° 201

Pour ce nouveau tour en cuisine, je suis allée piocher chez Alaro du blog Mes petites recettes préférées, qui connaît déjà mon blog car elle y est venue faire un tour, pour vous l'aurez compris un tour en cuisine, et c'est Babychocolate du blog Le blog d'Aurélie qui viendra faire un tour ici.

En ce moment, je fais beaucoup de crèmes et panna cotta, c'est bon, c'est simple et sans gluten.

J'ai choisi cette petite recette de crème, car je savais qu'elle ferai un tabac, et ça n'a pas manqué.

J'ai changé quelques ingrédients mais comme toujours, c'est la même procédure.

J'ai remplacé le lait de vache par le lait de soja car nous sommes intolérant au lait de vache, la crème de riz par la maïzena car ce n'est pas un produit que j'utilise, et j'ai mis moins de sucre car nous ne sommes pas très sucré en dessert.

  • 45 cl de lait de soja maison
  • 1/2 cc de vanille en poudre non sucrée
  • 2 cs de sucre
  • 3 cs de crème de riz (farine de riz pré-cuite à la vapeur) peut être remplacée par de la maïzena



Mélangez la vanille, le sucre avec le lait, à part dans 25 cl de lait, délayez la crème de riz.
Mettre le tout dans une casserole est portez doucement à ébullition en remuant constamment afin que la préparation n'accroche pas.

Quand elle a atteint la texture de votre choix, arrêter le feu et mettre en pots.

Laissez refroidir et mettre au frais.


dimanche 16 décembre 2012

Cupcakes au "mélange de poivron et noix au gingembre"

Tour rapide 85

Pour ce nouveau tour en cuisine, je suis allée piocher chez Sébastien du blog Un Cupcake l'addition ! et c'est Virginie du blog Nani's kitchen qui est venue chez moi.

Je dois dire, que j'étais bien embêtée au début, en fait au tout tout début, le fait de tomber sur un blog avec que des cupcakes et muffins, moi qui n'en ai jamais fait m'a fait plisser le nez...
A côté de ça, le blog est un petit bijoux, il est beau, attrayant et en moins de deux, je le parcourais avide d'en savoir plus sur ses trésors !
Sébastien, ton blog est un vrai piège...et tu m'as donné le goût de ces petites merveilles !

Je n'arrive jamais, à suivre une recette, ce n'est pas faute d'essayer mais non, quand j'ai vu la recette d'origine "Cupcakes parmesan", j'ai tout de suite pensé à mon mélange de poivrons et noix au gingembre...

Voilà ce que ça a donné.

Ingrédients :

Pour la pâte :

  • 3 oeufs 160 gr de yaourt de soja nature
  • 40 gr de parmesan râpé
  • 12 gros dés de parmesan
  • 150 gr de farine de riz complète
  • 1 cs de sucre en poudre
  • 100 gr de tomates confites
  • 1 cs de concentré de tomates
  • 1 cs de pesto
  • 1 pot de mélange poivron/noix/gingembre (L'Atelier des saveurs - Foodiscover novembre)
  • 30 gr de pignons de pin
  • 5 cl d'huile d'olive
  • 5 cl de vin blanc
  • 1/2 sachet de levure chimique poudre levante bio
  • sel et poivre
Pour le glaçage :
  • 250 gr de fromage de chèvres frais
  • 150 gr de mascarpone 150 gr de Philadelphia ail et fines herbes
  • 100 gr de pimientos del piquillo
  • 1/2 cc de paprika
Sébastien conseille de commencer par le glaçace, chose que je n'ai pas faite, car je n'allais pas présenter ces cupcakes surmonté de ce dernier, je l'ai présenté à côté car tout le monde n'aime pas ça à la maison.

Préchauffer le four à 180 ° C (TH6).

Battre le yaourt avec l'huile, ajouter, et bien mélanger entre les ingrédients, la farine, la levure, le parmesan, le pot de poivrons, les pignons, le vin blanc et le sel.

Mettre 2/3 de la pâte dans les caissettes que vous aurez déposé dans les alvéoles  du moule à muffin.

Cuire entre 20 et 30 minutes.

Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau, elle doit ressortir sèche.

Pendant ce temps, j'ai tout simplement mixé ensemble les 2 fromages du glaçage, jusqu'à ce qu'ils deviennent lisses et ajouté le paprika, comme le conseille Sébastien.

C'était vraiment délicieux !



борщ ou Borsch

Je participe au tour en Russie"


C'est clair que lorsque l'on me parle de Russie, je pense à la vodka...et au borsch, et oui dans cet ordre !

En même temps, la betterave est de saison alors pourquoi s'en priver.

Pour la petite histoire, il faut savoir que le borsch fait partie de la grande famille des soupes acides jadis très consommées en Russie et ses pays voisins.

De nos jours, la saveur acide est apportée par du vinaigre voir du jus de citron, alors que traditionnellement elle était apportée par le résultat de la fermentation.

On pouvait utiliser des betteraves lactofermentées ou du kvas (boisson fermentée à base de pain de seigle, de levain et levure et de raisins secs).

Je fais l'hiver, de temps en temps des betteraves lactofermentées, je trouve que c'est une bonne alternative entre la betterave crue et la cuite au niveau goût et qu'elle apporte tout ce que l'on peut attendre d'un légume lactofermenté, c'est à dire, un légume enrichi en vitamines.

Un produit lactofermenté ne contient bien évidement pas de lactose, le mot lacto- vient de l'acide lactique qui est produit par la fermentation des bactéries lactiques.

Pour ce plat, il m'a fallut deux étapes, la fermentation des betteraves et le plat en lui même.

Betteraves lactofermentées :

  • 2 grosses betteraves crues
  • 1 tranche de pain de seigle complet
  • 900 cl d'eau tiède
  • 1 bocal d'un litre
Coupez les betteraves en cubes assez petits.
Couper la tranche de pain en deux.
Dans un bocal mettre la moitié des betteraves, posez dessus la moitié de la tranche de pain, ajouter l'autre moitié des betteraves et comme précédemment, la tranche de pain.
Ajoutez l'eau, fermez le bocal hermétiquement et laisser poser dans une pièce entre 17 et 20 ° pendant 4 jours.



Borsch : 

  • Betteraves lactofermentées
  • 2 carottes taillées en julienne
  • 1 oignon taillé en julienne
  • 2 gousses d'ail dégermées et coupées en deux
  • 3 pomme de terre taillées en julienne
  • 750 ml de pulpe de tomates
  • 1,5 l d'eau bouillante
  • 1 cs de sucre de canne complet
  • 1 bouquet d'aneth ciselé
  • 600 gr de viande de Gîte coupée en dés réguliers
  • 1 cs d'huile d'olive
  • 1 cc de bouillon de légumes en poudre
Dans une cocotte, faire revenir la viande pendant 10 minutes, ajouter, les carottes, les oignons et les gousses d'ail, couvrir et laissez mijoter encore 10 minutes.

Au bout de ce temps, ajouter les betteraves, couvrir et laisser 5 minutes.

Mettre le reste des ingrédients, c'est à dire, les pomme de terre, la pulpe de tomate, couvrir d'eau et ajouter le sucre et le bouillon en poudre, mélanger et couvrir.

Laissez mijoter à feux doux environs 1 heure 1/2, il faut que la viande soit bien moelleuse.

Le must étant de le faire la veille et de le faire réchauffer, c'est un peu comme un bourguignon ou un pot au feu, c'est meilleur réchauffé.

Traditionnellement, dans l'assiette on ajoute une cuillère de сметана (Smetana) c'est une sorte de crème aigre.





dimanche 9 décembre 2012

Entre le flan et le clafoutis

Tour rapide 83



Pour ce nouveau tour en cuisine, je suis allée chez Narjisse du blog Les délices de Narjisse et c'est Neaira du blog Mademois'el gato qui est venue ici.

Des flans, c'est quelque chose, que je ne cuisine pas trop, du coup, comme la recette ma plaisait bien, j'ai tenté l'expérience.

Nous avons beaucoup apprécié, c'était bon et léger.

  • 1 tome blanche de brebis sans la croûte coupée en dés
  • 1/2 oignon
  • 1 cs de ciboulette
  • 2 oeufs entiers
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 10 gr de farine de riz
  • 20 cl de crème de soja cuisine
  • 1/2 cc de curry
  • 1 filet d'huile

Mettre l'oignon à revenir dans une poêle avec l'huile pendant 5 minutes environ.

Dans un saladier, battre les oeufs entiers et les jaunes, ajouter tout les autres ingrédients en finissant par le fromage.

Narjisse précise d'écraser les morceaux de fromages, je les ai laissé en morceaux.

Incorporez l'oignon dans ce mélange.

Mettre soit dans des moules à muffins ou dans des mini cocottes.


Crevettes au curry


Tour rapide n° 84

Pour ce nouveau tour en cuisine, je suis allée piocher chez Sandy Kitchen du blog Dans la cuisine de Sandy et c'est Céline du blog Ma cuisine plaisir qui est venue ici.

Avec mon mari, nous allons souvent dans un restaurant Thai, Thai Delices, ils font un délicieux Pad Thai - ce sont des pâtes de riz sautées Thai végétariennes.

J'ai d'ailleurs publié un billet ici.

Mon mari prend souvent "des curry de crevettes", je dis "des", car il y a du vert et du rouge.

Je me disais que ce serait pas mal, si je cuisinais des crevettes car je ne l'ai jamais fait, je les sers toujours tel quel.

Et voilà c'est fait avec ce curry tout simple et très bon.

  • 500 gr de crevettes cuites (chez le poissonnier)
  • 25 cl de lait de coco (bio)
  • 2 cc de curry en poudre
  • 1/2 oignon rouge
  • sel fumé
  • 1 cc d'huile d'olive

Mettre l'oignon à revenir dans l'huile, quand il est translucide, ajouter les crevettes et baisser le feu, les laisser 5 minutes en remuant afin qu'elles prennent de jolies couleurs.

Ajouter le curry et le lait de coco, laisser mijoter 10 minutes, en fin de cuisson ajouter le sel et le curry.

Server avec du riz thaï bien évidement !


Crémeux de légumes et sa touche de brebis

Tour en cuisine 196



Pour ce nouveau tour en cuisine, je suis allée chez Anyana du blog Cuisinez avec ses 5 sens ! et c'est Ale du blog Chez Ale qui est venue ici.

Toujours à la recherche d'une bonne soupe, j'ai été ravie de trouver ce velouté chez Anyana, dont je me suis en fait inspirée car elle ne met que de la pomme de terre et deux légumes et du camembert.

Nous ne mangeons pas ou peu de fromage à base de lait de vache, donc partant de son idée, voilà ce que ça à donné.

  • 1 brocoli
  • 2 carottes
  • 1/2 choux blanc
  • 2 navets
  • 1/2 oignon
  • 1 blanc de poireau
  • 2 cc de bouillon de légumes en poudre
  • 1 tome blanche de brebis sans la croûte (220 gr)
  • 1 cc d'huile
  • 300 ml d'eau
  • 2 cs de lentilles cuites (peut être remplacé par un autre féculent)

Laver et couper tout les légumes en julienne, les faire revenir 5 minutes dans une cocotte, ajouter l'eau et le bouillon.

Laisser cuire environs 20 minutes, il faut que les légumes soient fondants.

Pendant ce temps, couper le fromage en morceaux.

Quand les légumes sont cuit, ôtez la casserole du feu et ajouter les lentilles et le fromage, mélanger bien, afin qu'il fonde.

Mixez et servir aussitôt !

N'hésitez pas à rajouter de l'eau bouillante si vous trouvez le crémeux trop épais.


vendredi 7 décembre 2012

Calendrier de l'aven, on remet ça avec Flore ! Jour 1

Je voudrai vous présenter la 2 édits du calendrier de l'aven de Flore, chaque jour, elle nous présentera un partenaire, avec une ou plusieurs questions qui après un tirage au sort parmi les bonnes réponses, devra nous faire gagner de jolis lots.

Pour ma part, chaque jour, j'éditerai ce billet ou tous les 2 jours, afin de l'actualiser.



Jour 1 : Myrtea
Jour 3 : lov organic
Jour 5 : Huile et sens
Jour 6 : Flower Powder

dimanche 2 décembre 2012

Savon douceur d'avoine

Savons lait d'avoine



Voici un savon à froid que je fais régulièrement pour Florent et mon filleul Lucas.

Je trouve qu'il est vraiment très doux et agréable à utiliser.

Avant de commencer, pensez à bien vous protéger, la manipulation de la soude est dangereuse si l'on ne prend pas les précautions d'usage, gants, masque lors de la dilution des cristaux, tablier de protection, manches longues.

Gardez à proximité une bouteille de vinaigre blanc car l'acide (vinaigre) à un PH inférieur à 6, va faire baisser le PH de la soude qui est à plus de 11, réduisant la brûlure en cas de contact avec la peau, ensuite rincez abondement à l'eau claire.

La pâte à savon est caustique, donc n'enlevez pas vos gants.


Ce savon s'adresse aux personnes qui ont de l'expérience en savonnerie, car la dilution de la soude est à manipuler avec précaution et que dans ce cas présent, j'ai dilué ma soude dans très peu d'eau afin de pouvoir ajouter du lait et de l'Okara d'avoine à la trace.

L'Okara est le résidu d'avoine égoutté après la fabrication du lait d'avoine (voir article sur le lait d'avoine)

Le maximum de liquide que je pouvais mettre pour avoir un bon savon était de 188 ml.

J'ai considéré l'Okara comme de la purée de fruit car très humide.

J'ai commencé par diluer ma soude et l'ai mise de côté.

Pesé mes ingrédients et bien séparé ce qui était à mettre à la trace du reste

Fais fondre mes beurres.

J'ai mélangé la cire de jojoba et la teinture de benjoin, le lait avec l'Okara afin de n'avoir que deux items à ajouter à la trace pour éviter que ma pâte se fige entre les ajouts.

Vérifié la température des huiles et soude

Quand ma soude à été presque prête, j'ai mis mes huiles dans mes beurres liquides.

J'ai mélangé mes deux phases à 29 ° C j'ai réussi à les avoir à la même température.

J'ai commencé à les mélanger au fouet et au bout de 2 minutes en gros, donné 5 ou 6 coups de mixer plongeant.

Quand j'ai eu une trace fine, j'ai ajouté mon Okara/lait, mélangé au fouet, au début de la trace moyenne, j'ai ajouté mon mélange huile/teinture.

Là un petit tour de fouet manuel et mis en moules individuels, le dernier savon avait une trace épaisse mais encore assez facile à manipuler.

Tous les instruments et ustensiles ayant de la pâte à savon, je les ai laissé de côté pour les laver le lendemain afin d'avoir du savon.

Le savon était déjà bien moussant, fines bulles et tout doux...

Si vous ne comprenez pas mes tableaux, n'hésitez pas à me poser des questions, cela peut paraître hyper compliqué mais ce n'est qu'une impression car en réalité, c'est très simple.

Total des huiles
500 gr
% eau poids des huiles
30
Sur-graissage
5 % discount
3 % à la trace
Total 8 %
Concentration soude
31.954 %
Eau : ratio de soude
2.13:1
Iode
65
INS
146
Liquide
90 ml d'eau (dissolution de soude)
50 ml de lait d'avoine (à la trace)
40 gr d'Okara d'avoine (à la trace)
NaOH
70
Huile et beurre
Pourcentage
Poids ML
Coton
15
75
Ricin
9
45
Abricot
15
75
Huile de coco
30
150
Beurre de cacao
10
50
Huile de soja
9
45
Beurre de karité
10
50
Cire de jojoba
2 + 3 % (à la trace)
10 + 15 = 25
Total
100
500
Teinture de benjoin
3 % (à la trace)
15 ml
Qualité du savon
Gamme suggérée
Résultat du savon
Dureté
29 - 54
41
Nettoyant
12 - 22
20
Nourrissant
44 - 59
53
Moussant
14 - 46
28
Crémeux
16 - 48
29
Acide gras
Pourcentage
Laurique
14
Myristique
6
Palmytique
10
Stéarique
11
Ricinoléique
8
Oléique
26
Linoléique
18
Linolénique
1